Observateur OCDE
Luxembourg

L’activité tirée par les exportations s’est traduite par une vive reprise économique, qui devrait persister jusqu’à la fin de 2006, le PIB étant supposé afficher des taux de croissance supérieurs à 4 % en 2004 et les deux années suivantes.

La montée tendancielle du chômage s’interrompra probablement au début de 2005. L’ indicateur de confiance de l’industrie a fortement augmenté depuis le milieu de cette année face aux perspectives économiques plus favorables. La confiance des consommateurs suit la même tendance ascendante. On ne peut ignorer le risque qu’une appréciation plus forte que prévu du taux de change de l’euro ne freine la croissance des exportations et l’inflation. À l’inverse cependant, une reprise plus forte que prévu des marchés financiers mondiaux dynamiserait les exportations des services financiers et la croissance en général.

Le gouvernement devrait mettre à profit l’amélioration de la conjoncture pour revoir ses programmes de dépenses dans la perspective d’une croissance plus modérée à moyen terme et pour s’attaquer au chômage structurel.

Population (en milliers), 2003452
Superficie (en milliers de km²)3
MonnaieEuro
PIB (en milliards de US$), 200327,0
Espérance de vie à la naissance (femmes/hommes), 2002 81,5/74,9
Population active totale (en milliers), 2003302
Régime politiqueMonarchie Constitutionnelle

IndicateursÉvolution % (sauf indication contraire)
200420052006
Croissance du PIB4,24,54,3
Indice des prix à la consommation3,52,32,0
Taux d'intérêt à court terme (%)2,12,12,7
Taux de chômage(%)4,24,24,2
Solde financier des administrations publiques (% du PIB)-0,4-0,8-1,2
Balance courante (% PIB)8,810,611,1

Source: OCDE

© L’Observateur de l’OCDE, N°245, Novembre 2004