Observateur OCDE
Home
Menu
Une nouvelle fracture numérique ?

Selon les chiffres de l’Union européenne, environ 20 % des emplois en Europe font partie du secteur des nouvelles techonolgies de l’information et de la communication ou requièrent des compétences en la matière. Les élèves et les étudiants d’aujourd’hui sont-ils bien péparés à vivre et à travailler dans un monde de plus en plus numérique ? Le projet de l’OCDE sur les apprenants du nouveau millénaire analyse les facteurs qui conduisent les élèves à utiliser l’informatique, et la manière dont l’infomatique affecte leurs performances scolaires. L’étude Are the New Millennium Learners Making the Grade?: Technology Use and Educational Performance in PISA 2006 montre qu’il n’y a pas de corrélation simple entre la maîtrise de l’informatique et les performances scolaires. Il existe néanmoins bel et bien une seconde « fracture numérique », plus seulement entre ceux qui ont un ordinateur et ceux qui n’en ont pas, mais entre ceux qui ont les compétences nécessaire pour tirer parti des outils informatiques et les autres.

L’étude montre que plus les élèves utilisent l’informatique depuis longtemps, meilleures sont leurs performances dans les enquêtes du Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA). Les chiffres ne permettent pas d’établir une causalité directe entre la familiarité avec l’informatique et les performances, mais ils montrent que les étudiants les plus performants sont aussi les plus familiers de l’informatique. Cela dit, l’usage de l’informatique au foyer a plus d’impact sur les performances dans le cadre du PISA que son usage à l’école. Les discussions et la recherche d’informations en ligne familiarisent les élèves à l’informatique, tout comme les jeux en ligne, mais davantage de compétences sont requises pour bénéfi cier pleinement de la richesse des technologies actuelles.

Are the New Millennium Learners Making the Grade? indique que l’usage de l’informatique accroît les compétences des élèves, qui sont toutes liées à leur environnement économique, social et culturel. C’est ce qui explique la seconde fracture numérique. Les décideurs publics doivent insister sur le rôle de l’école pour remédier à cette fracture. Le ratio entre lenombre d’ordinateurs à l’école et le nombre d’élèves, actuellement de 1 à 5, doit être amélioré, et les enseignants doivent être formés à montrer aux élèves comment utiliser les TIC de manière raisonnable et responsable. Tous les élèves devraient maîtriser un minimum ces technologies à la fi n de leur scolarité obligatoire.

ISBN 978-92-64-01773-3 (disponible en anglais uniquement)

©L'Observateur de l'OCDE N° 279 mai 2010