Observateur OCDE
Home
Menu
Travailleurs turcs : remède à revoir

Vous brossez un portrait positif de la situation économique de la Turquie en termes de croissance du PIB et d’emploi (L’Observateur de l’OCDE n° 290-91, T1-T2 2012). Mais votre expert déclare que, pour l’avenir de l’économie turque, « la réforme du marché du travail est primordiale, notamment pour réorienter les ressources du secteur informel vers l’économie formelle : les contrats de travail doivent être assouplis et la fixation du salaire minimum décentralisée ».

Au Brésil, des vies meilleures

Grâce à sa croissance économique, le Brésil a connu des bouleversements considérables pendant la dernière décennie. Les inégalités sociales ont régressé et le revenu est aujourd’hui plus équitablement réparti. Ces modifications concrètes se traduisent par un regain de confiance de la population brésilienne. La demande est plus forte et les priorités ont changé, ce qui a conduit à des modifications au sein du gouvernement ainsi que dans le secteur privé.

Exprimer le bonheur

Renforcer la participation des citoyens aux décisions politiques, tel est l’un des objectifs des nouveaux indicateurs de bienêtre, élaborés pour pallier aux insuffisances du PIB.

La fiscalité africaine à la loupe

Renforcer les capacités des administrations fiscales est essentiel pour stimuler le développement de l’Afrique. Selon une nouvelle étude, des actions sont déjà engagées, mais il faut faire davantage.

En bref - juin 2009

Chute record du PIB ; Économie ; Verbatim ; Matières sexuées ? ; Discipline fiscale ; Comité d'aide au développement ; Chômage des jeunes ; Aide irlandaise ; Best of...

À livre ouvert

« Le droit au respect de la vie privée demeurera une pierre angulaire de notre système juridique »

L'eau et la crise économique

La crise économique mondiale ne doit pas faire oublier la question de l'eau.

Le nouveau visage du commerce mondial

Le saviez-vous ? Le nombre de personnes qui vivent dans des économies à forte croissance ou dans des pays dont le revenu par habitant atteint les niveaux de l'OCDE a été multiplié par quatre au cours des 30 dernières années, atteignant ainsi quatre milliards. La mondialisation et les économies émergentes étudie l'un des facteurs majeurs de cette transformation : le commerce international.

Le poids de la dette

La crise financière et le ralentissement économique risquent d’accentuer les pressions sur la dette publique. Le problème est que, selon L’OCDE en chiffres 2008, la dette publique (qui inclut la dette des administrations centrales et locales) a déjà sensiblement augmenté dans l’ensemble de l’OCDE depuis 1987, passant de 59 % à 75 % du PIB en 2007. Il y a 20 ans, la Belgique avait la dette publique la plus élevée, le Japon l’a aujourd’hui remplacée avec une dette passée de 60 % à 170 % du PIB. La dette de l’Italie a aussi atteint plus de 100 % du PIB au cours des 20 dernières années.

L'Afrique émerge

Alors que l’économie mondiale s’enlise, en proie aux effets de la crise des subprimes, de la flambée des prix du pétrole et de l’instabilité des marchés financiers, il peut paraître surprenant que pour la quatrième année consécutive, le continent africain affiche une croissance économique sans précédent.

Quatre feux rouges

Parmi les menaces environnementales actuelles, quatre requièrent une action urgente : le changement climatique ; la perte de biodiversité ; la rareté de l’eau ; les impacts sanitaires de la pollution. Voici des messages clés examinés dans l’édition 2008 des Perspectives de l’environnement de l’OCDE.

Choisir un programme

Il est facile d’appeler à une action urgente dans le domaine de l’environnement, mais encore faut-il savoir par où commencer. Une approche pragmatique consisterait à regrouper les différentes mesures possibles au sein de programmes cohérents et adaptés aux priorités et objectifs publics.