Observateur OCDE
Home
Menu
Se mettre vraiment au vert

Malgré les progrès réels des politiques et des législations vertes, les pays de l'OCDE auront du mal à tenir leurs grands engagements et objectifs environnementaux. Plusieurs raisons expliquent cet écart entre les intentions et les faits. Le respect des exigences environnementales est rarement - sinon jamais - absolu. Fixer le degré d'exigence souhaitable peut être difficile, et en déceler les manquements, puis les sanctionner, s'avérer complexe et coûteux. De plus, les institutions qui veillent au respect des réglementations environnementales doivent être indépendantes et capables de résister aux pressions politiques et à la corruption.

Développement trop lent

Il ne reste plus que six ans avant que les objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) fixés par la communauté internationale n'arrivent à échéance. Or, selon plusieurs rapports, aucun des pays d'Afrique subsaharienne n'atteindra ces objectifs en 2015.

Ouverture prudente

L'OCDE a un important défi d'image à relever. Vous soulignez que l'organisation, connue pour ses analyses de fond et la fiabilité de ses statistiques, a pour but de représenter toutes les économies pertinentes. Pourtant, les pays émergents ont l'impression que malgré ses efforts de coopération et de développement allant bien au-delà de ses pays membres, l'OCDE reste le porte-voix des pays riches.

Des brevets par milliers

Plus de 400 brevets internationaux sont déposés chaque jour et offrent une bonne mesure des performances scientifiques et technologiques d’un pays. Les États-Unis sont en tête, avec 33 % des demandes de brevets internationaux dans le monde, bien que cette part ait diminué, comme celle de l’Europe.

L'Afrique émerge

Alors que l’économie mondiale s’enlise, en proie aux effets de la crise des subprimes, de la flambée des prix du pétrole et de l’instabilité des marchés financiers, il peut paraître surprenant que pour la quatrième année consécutive, le continent africain affiche une croissance économique sans précédent.

Quatre feux rouges

Parmi les menaces environnementales actuelles, quatre requièrent une action urgente : le changement climatique ; la perte de biodiversité ; la rareté de l’eau ; les impacts sanitaires de la pollution. Voici des messages clés examinés dans l’édition 2008 des Perspectives de l’environnement de l’OCDE.