Observateur OCDE
Home
Menu
En quête de compétences

Une main d’œuvre qualifiée peut aider les pays à intégrer le marché mondial, mais quelles compétences sont les plus recherchées, et les pays sont-ils en mesure d’offrir ces compétences ? Les Perspectives de l’OCDE sur les compétences 2017 : Compétences et chaînes de valeur mondiales apportent des éléments de réponse en la matière.

En s’appuyant sur l’Enquête sur les compétences des adultes et la Base de données sur les échanges en valeur ajoutée, les Perspectives de l’OCDE sur les compétences 2017 dressent un état des lieux des éventails de compétences par pays, et de la manière dont ces compétences permettent de réussir sur le marché mondial et dans les chaînes de valeur mondiales (CVM). L’étude fournit un éclairage sur le rééquilibrage mondial des forces du marché et sur les pays qui parviennent le mieux à doter leur population des compétences nécessaires pour maintenir leur compétitivité à l’échelle mondiale. Elle montre que les pays de l’OCDE qui jouissaient auparavant d’un avantage comparatif grâce à une population plus instruite, comme le Canada, doivent maintenant plus que jamais s’attacher à développer les compétences adéquates – un objectif d’autant plus important que les niveaux d’enseignement supérieur et les compétences professionnelles progressent dans de nombreux pays émergents et en développement. Par conséquent, dans les chaînes de valeur mondiales, les pays rivalisent de plus en plus par le biais de leurs compétences, et non plus seulement par leur niveau d’instruction.

Quelques pays de l’OCDE ont renforcé leur participation aux chaînes de valeur mondiales ces dernières années, notamment Israël, le Japon et la Turquie. Parmi les pays qui semblent en avoir tiré les plus grands bénéfices figurent le Chili, la Corée et la Pologne, qui ont à la fois augmenté leur productivité et leur participation à ces chaînes de valeur. En revanche, les effets de cette participation sur l’emploi et les inégalités demeurent incertains. La concurrence des importations provenant des pays à bas coût a entraîné une baisse de l’emploi, en particulier dans le secteur manufacturier. Toutefois, les pays de l’OCDE exportent également des produits de haute technologie et des services aux entreprises vers d’autres pays, ce qui crée de nouvelles possibilités d’emploi. Le renforcement des compétences cognitives, dans le domaine des technologies de l’information par exemple, est essentiel pour progresser dans la chaîne de valeur mondiale et faire en sorte qu’elle profite à tous.

OCDE (2017), Perspectives de l’OCDE sur les compétences 2017 : Compétences et chaînes de valeur mondiales, Éditions OCDE, Paris. http://dx.doi.org/10.1787/9789264203433-fr

©L'Observateur de l'OCDE n°311 T3 2017