Observateur OCDE
Home
Menu
Courrier des lecteurs : changement climatique

Votre avis nous intéresse! Suivez-nous sur twitter @OECDObserver et facebook, écrivez-nous sur observer@oecd.org ou commentez nos articles sur www.observateurocde.org

L'état des lieux de la lutte contre le changement climatique dressé par Vaclav Smil est le bienvenu ("Transitions énergétiques, renouvelables et rationalisation : la réalité en face", n° 304, novembre 2015). Les énergies renouvelables se sont considérablement développées mais, comme le rappelle M. Smil, beaucoup reste à faire. En attendant, la ligne d'action la moins préjudiciable à l'environnement est de réduire la consommation. Si seulement sa devise « faire plus avec moins » pouvait faire gagner des élections !

R. Delucenay, Oise, France

***

Merci d'avoir souligné que, pour donner une chance aux énergies renouvelables, les décideurs politiques doivent arrêter de protéger les pollueurs du monde ancien ("Innovation des entreprises contre le changement climatique : une dynamique à encourager", n° 304, novembre 2015). Peut-être faudrait-il ajouter la fracturation à la liste. L'activité est nouvelle, mais se précipiter pour en multiplier les autorisations ne fait qu’accentuer notre dépendance aux combustibles fossiles.

E. Maria, New York, États-Unis

***

Des politiques efficaces permettront certes de déployer nos capacités de transformation. Je me demande seulement si nous nous sommes vraiment défaits de l'illusion habituelle consistant à toujours sous-estimer l'ampleur du problème et surestimer notre réponse. 

James Greyson, commentaire sur l'article « COP21 agreement: A decisive turning point », oecdinsights.org, décembre 2015

©L'Observateur de l'OCDE n°305 T1 2016