Observateur OCDE
Home
Menu
Inaccessibles données ouvertes

The engine room (www.theengineroom.org) cherche à rapprocher activités militantes et technologie en s’appuyant sur la recherche et les réseaux. Nous travaillons avec CIVICUS à concevoir et mettre en œuvre le projet DataShift (thedatashift.org) : il s’agit d’étudier les données générées par les citoyens, d’apprécier leur utilité dans le suivi des objectifs de développement pour l’après-2015, et d’identifier les actions requises pour mieux concilier comparabilité et portée des données au profit d’une action militante éclairée.

En lien avec le sujet, il faut aussi citer le Responsible Data Forum (https:// responsibledata.io), série d’événements collaboratifs organisés conjointement par Aspiration et The engine room, pour élaborer des outils et stratégies visant à résoudre les défis d’éthique, de sécurité et de respect de la vie privée auxquels sont confrontés ceux qui militent pour des données ouvertes.

Concernant l’efficacité des données ouvertes et leur contribution au bien public, il importe de prendre en compte le lien entre, d’une part, les données elles-mêmes, et la manière dont elles sont présentées ainsi que les stratégies et modalités de leur utilisation d’autre part. L’ouverture des données par les institutions publiques est certes une démarche louable et importante. Cependant, il est primordial que les données soient facilement accessibles non seulement à l’homme, grâce à l’organisation des contenus, à l’étiquetage sémantique des informations et à l’utilisation de formats ouverts (.csv) et d’informations téléchargeables intégralement, mais aussi aux machines, grâce à des interfaces de programmation, des structures de données lisibles par les ordinateurs et des métadonnées abondantes.

Il est regrettable mais fréquent que des données en ligne publiées par des institutions soient extrêmement difficiles d’accès.

Tin Geber, commentaire d’une discussion sur Wikiprogress.org, juin 2014

©L'Observateur de l'OCDE n°299, T2 2014

Les commentaires et courriers peuvent être reformulés pour les besoins de la publication. Écrivez-nous sur observer@oecd.org ou sur ces portails: www.observateurocde.orgwww.oecdinsights.org, ou sur les autres portails mentionnés sur cette page.