Observateur OCDE
Home
Menu
Bien-être en temps de crise au Japon


Comparé aux autres pays de l’OCDE, le Japon obtient de bons résultats dans plusieurs des 11 dimensions du bien-être retenues par l’OCDE. Comment va la vie ? montre qu’en moyenne, les ménages japonais ont été moins affectés par la crise que ceux des autres pays de l’OCDE. Entre 2007 et 2011, le Japon a enregistré une hausse cumulée du revenu disponible des ménages, en termes réels, d’environ 4 %, contre une baisse annuelle de 1 % en moyenne dans la la zone euro. Toutefois, les inégalités de revenus (avant taxes et transferts) ont augmenté de 4 % au Japon entre 2007 et 2010, bien au-dessus de la moyenne OCDE estimée à 1,2 %.

L’impact de la crise sur le bien-être se manifeste principalement par la baisse de l’emploi et la dégradation des conditions du marché du travail. Or, entre 2007 et 2012, la proportion de Japonais se déclarant satisfaits de leur vie a baissé alors que les taux d’emploi et du chômage à long terme sont restés stables.

Le pourcentage des Japonais déclarant faire confiance au gouvernement a également chuté, de 24 à 17 % entre 2007 et 2012, soit l’une des plus faibles proportions de l’OCDE. Si, dans les pays les pays les plus affectés par la crise, de nouvelles formes de solidarité sont apparues, cela n’a pas été le cas au Japon, où les pourcentages de personnes déclarant avoir aidé quelqu’un ou avoir fait du bénévolat ont baissé, alors qu’ils augmentaient en moyenne dans l’OCDE.

Pour plus d’informations, voir www.oecd.org/fr/statistiques/commentvalavie.htm

©L'Observateur de l'OCDE n° 298, T1 2014