Observateur OCDE
Home
Menu
Australie : reprise relativement vigoureuse

Moins affectée par la crise que la plupart des autres pays de l’OCDE, l’Australie connaîtra peut-être une reprise relativement plus vigoureuse. Des transferts publics importants et des incitations fiscales ont stimulé la consommation privée et les dépenses des firmes en biens d’équipement. Par ailleurs, la vigueur des importations chinoises et des autres économies dynamiques d’Asie a soutenu les exportations de produits miniers. La croissance pourrait s’accélérer à 2,5 % en 2010 et 3,5 % en 2011, avec une pointe de chômage aux alentours de 6,25 % en 2010 et une modération de l’inflation.

L’évolution conjoncturelle et la baisse des risques macroéconomiques négatifs militent en faveur d’un resserrement progressif de la politique monétaire. Par ailleurs, la réduction programmée du stimulus budgétaire fédéral paraît adaptée aux besoins de l’économie. Pour maximiser les retombées positives de leur programme d’investissements, les autorités devraient plus systématiquement soumettre les projets proposés à une analyse coût-bénéfice rigoureuse et transparente.

©L'Observateur de l'OCDE N° 276-277, décembre 2009-janvier 2010