Observateur OCDE
Home
Menu
Ouverture prudente

L'OCDE a un important défi d'image à relever. Vous soulignez que l'organisation, connue pour ses analyses de fond et la fiabilité de ses statistiques, a pour but de représenter toutes les économies pertinentes. Pourtant, les pays émergents ont l'impression que malgré ses efforts de coopération et de développement allant bien au-delà de ses pays membres, l'OCDE reste le porte-voix des pays riches.

Pour changer cela, votre programme d'engagement renforcé doit être mené prudemment, en tenant compte des spécificités des cinq pays* tout en les considérant comme un groupe. Les autorités brésiliennes, par exemple, préféreraient nettement rejoindre l'OCDE aux côtés de l'Inde et de l'Afrique du Sud.

Gitânio Fortes,
Folha de S.Paulo, Brésil

*Brésil, Chine, Inde, Indonésie, Afrique du Sud


Voir le programme d'engagement renforcé sur www.oecd.org/engagementrenforce

Vous pouvez aussi consulter les fiches pays, par exemple www.oecd.org/bresil

 

©L'Observateur de l'OCDE n° 272, avril 2009