Observateur OCDE
Home
Menu
Après le tableau noir

De nombreux facteurs peuvent influencer la qualité de l’éducation : de l’enseignement et des outils à la taille et au confort des salles de classe. Comme pour les livres bien mis en page, les écoles bien conçues peuvent stimuler les comportements et la réactivité, et faciliter l’apprentissage. Les écoles sont de moins en moins des endroits où les enfants restent assis en rang pendant des heures, mais deviennent des espaces multifonctionnels permettant de nouvelles sortes d’enseignement.

Les environnements d’apprentissage du 21ème siècle capte l’esprit d’innovation et d’excellence qui anime aujourd’hui la conception des bâtiments, avec des études de cas en Australie, au Canada, en Nouvelle-Zélande, à Singapour, en Suisse, au Royaume-Uni et aux États-Unis. La plupart des équipements présentés démontrent la manière dont les pouvoirs publics, les architectes, les directeurs d’écoles, les enseignants, les élèves, les parents et les communautés travaillent ensemble pour améliorer les structures existantes, et créer de nouveaux environnements de qualité.

Par exemple, le collège Alfriston en Nouvelle-Zélande utilise des cloisons mobiles entre les espaces d’apprentissage, qui peuvent être configurés pour des groupes de 15 à 20 élèves. À la Millennium High School de New York, chaque salle de classe comprend une alcôve qui peut servir de salle de lecture ou de conférence, ou de bibliothèque. Cette école, hébergée dans un immeuble professionnel à Wall Street, ressemble à un bureau moderne, avec des cloisons de verre. À l’opposé, une école Montessori du Minnesota enseigne, sur une ferme de 80 hectares, comment « bien s’occuper de la terre ». La conception de l’espace est l’un des aspects ; de réels outils d’enseignement peuvent être construits dans l’école, tels que des éco-jardins.

Cependant, l’amélioration des écoles est coûteuse. Au Royaume-Uni, le prix de la modernisation de nombreuses écoles construites après la Seconde Guerre mondiale est estimé à 5 milliards de livres par an, sur les 10 ou 15 prochaines années. Mais, comme le souligne l’un des contributeurs au rapport, le professeur Stephen Heppel, « on ne peut mesurer combien d’apprentissage s’est perdu entre les murs des écoles mal conçues ».

ISBN : 9264006516.

Voir les pages « Nouvelles publications », ou www.ocdelibrairie.org pour commander.