Observateur OCDE
Home
Menu
Pour un marché du travail inclusif

En période de crise économique et de chômage chronique, on oublie facilement que le marché du travail va subir les effets à long terme d’une bombe à retardement : le péril démographique, engendré par le recul des naissances et le vieillissement des populations dans les pays développés. À l’avenir, le grand défi en matière d’emploi ne sera pas l’excédent, mais la pénurie de travailleurs qualifiés.

Lire la suite

Préserver les retraites

Au cours des 50 prochaines années, l’espérance de vie à la naissance dans les pays développés devrait augmenter de plus de sept ans. Cette évolution réjouissante pèsera néanmoins sur les systèmes de retraite, contraignant les gouvernements à relever progressivement l’âge de départ en retraite. Telle est l’une des conclusions clés du nouveau rapport de l’OCDE, Perspectives sur les pensions 2012 (version française à paraître).

Emploi des femmes : l’expérience norvégienne

La féminisation de la main-d’œuvre a un  impact décisif sur les résultats d’un pays,  comme le démontre la Norvège.

Le conflit des générations : mythe ou réalité ?

La question de la solidarité intergénérationnelle devrait se hisser au premier plan des préoccupations à l’avenir, et pas uniquement dans les pays de l’OCDE. Voici pourquoi.

Des soins pour les seniors

En 1950, moins de 1 % de la population mondiale avait plus de 80 ans. D’ici à 2050, cette proportion devrait approcher 10 % dans l’ensemble des pays de l’OCDE. Or, si notre espérance de vie augmente, la plupart d’entre nous ne sommes pas autonomes passé un certain âge.

L’érosion des retraites

Les retraites représentent une part importante des dépenses publiques, et une cible pour les gouvernements soucieux de comprimer leur budget. Que font les pays pour gérer les coûts à l’heure où la population vieillit à un rythme accru ?

Retraités pauvres

Comme disait l'actrice Bette Davis, « vieillir, c'est pas pour les mauviettes ». Alors qu'on s'apprête à récolter les fruits d'une vie de dur labeur, on risque fort de devoir, au contraire, batailler pour survivre. Au milieu des années 2000, environ 13,3% des plus de 60 ans des pays de l'OCDE vivaient dans la pauvreté, en moyenne. 45 % des Coréens de cette tranche d'âge, chiffre stupéfiant, étaient des personnes à très faible revenu, ainsi qu'une personne âgée sur cinq en Australie, en Grèce, en Irlande, au Japon, au Mexique ou aux États-Unis. Seuls huit pays recensaient 5 % ou moins de personnes âgées à très faibles revenus.

L'une des raisons de ces différences est le niveau de fixation des allocations vieillesse. En Australie, par exemple, la pension de vieillesse en 2005 était inférieure d'environ 2 000 dollars australiens au seuil de pauvreté pour une personne seule. Cette différence est encore plus grande en Irlande. En Nouvelle-Zélande, au contraire, la retraite de base en 2005 était de 16 000 dollars néo-zélandais, soit largement au-dessus du seuil de pauvreté de 13 040 dollars néo-zélandais pour une personne seule.

Fonds de pension

Les fonds de pension se sont rapidement développés dans l’OCDE ces dix dernières années, passant de 5 900 à 15 600 milliards de dollars US, soit un taux de croissance composé de 10,2 % par an.