Observateur OCDE
Chômage en légère hausse

Le taux de chômage standardisé pour les pays de l’OCDE (calculé selon les Principes de l’Organisation internationale du travail) est resté pratiquement inchangé, à 7,0 % en février 2003, malgré une progression de 0,2 % par rapport à l’année précédente.

Ce taux s’est maintenu au niveau de 7,0 % depuis octobre dernier, le chiffre le plus élevé enregistré depuis 2000. Dans l’UE, le taux de chômage s’élevait à 8,7 % en février 2003, en hausse de 0,1 % par rapport au mois précédent et de 0,6 % par rapport à l’année précédente. Aux États-Unis, le taux de chômage standardisé atteignait 5,8 % en février 2003, soit une hausse de

0,1 % par rapport au mois précédent et de 0,2 % par rapport à l’année précédente. En revanche, au Japon, il est en légère baisse avec un taux de 5,2 % en février 2003, soit une baisse de 0,3 % par rapport au mois précédent et de 0,1 % seulement par rapport à l’année précédente.

Sur une période de 12 mois se terminant en février 2003, le taux de chômage a augmenté en France et en Allemagne, s’élevant respectivement de 8,6 % à 9,1 % et de 8,0 % à 8,7 %. En revanche, il a baissé au Canada, passant de 7,8 % à 7,4 %.

Enfin, au Royaume-Uni, au cours de la période de 12 mois s’achevant en décembre 2002, le taux de chômage a reculé de 5,1 % à 4,9 %.

©OCDE L’Observateur Nº237, Mai 2003