Observateur OCDE
Turquie : rétablir l’austérité budgétaire

L’économie, qui s’était ralentie sur la première moitié de l’année par suite du resserrement monétaire de 2006 et d’incertitudes politiques au printemps, a repris de l’élan après les élections de l’été. En l’absence de chocs, le taux de croissance devrait être de l’ordre de 6 % en 2008 et 2009.

Le progrès en matière de renforcement de la résistance et de la performance de l’économie est compromis par une perte de compétitivité provoquée par une forte expansion des entrées de capitaux. Dans ce contexte, les autorités sont encouragées à rétablir l’austérité budgétaire, ce qui aiderait la banque centrale à continuer de réduire les taux d’intérêt, et l’accroissement de la flexibilité des marchés de produits et du marché du travail aiderait l’économie à faire face à une forte appréciation.

©L’Observateur de l’OCDE nº 264/265, décembre 2007-janvier 2008