Observateur OCDE
Home
Menu
Des brevets par milliers

Plus de 400 brevets internationaux sont déposés chaque jour et offrent une bonne mesure des performances scientifiques et technologiques d’un pays. Les États-Unis sont en tête, avec 33 % des demandes de brevets internationaux dans le monde, bien que cette part ait diminué, comme celle de l’Europe.

Cela dit, le nombre de brevets déposés a considérablement augmenté ces 10 dernières années, comme l’indique Science, Technologie et Industrie : Perspectives de l’OCDE 2008. Ceci reflète le dynamisme asiatique, en particulier chinois et indien. Tandis que le nombre de demandes de brevets dans les pays de l’OCDE est resté stable de 1997 à 2004, avec 3 % d’augmentation par an seulement, le nombre de brevets déposés dans les pays asiatiques explose. La Chine connaît la plus forte croissance annuelle de dépôts de brevets internationaux, à 44 %, suivie de près par l’Inde avec 43 %. Au Japon, deuxième pays au monde en la matière, le chiffre est de 6 %, contre 30 % pour la Corée. Citons également le dynamisme de la Turquie, avec 39 % d’augmentation de dépôts de brevets.

Le savoir et les idées sont essentiels pour la croissance à long terme, ce qui ne présume pas des effets de la crise économique sur le rythme futur des dépôts de brevets. Dans les pays mentionnés, ce sont les TI, la biotechnologie, les télécommunications et d’autres technologies de pointe et intermédiaires qui connaissent la plus forte croissance de brevets. Mais les brevets dans les secteurs à technologie moyenne ou faible, comme le textile, l’agro-alimentaire, le bois et le papier ont également augmenté, particulièrement en Europe Centrale, comme en Hongrie, en République tchèque et en Slovénie.

Vous pouvez commandez Science, Technologie et Industrie : Perspectives de l’OCDE 2008, sur www.oecd.org/librairie

Voir aussi les données de l'OCDE sur les brevets.

ISBN 9789264049956  

©L’Observateur de l’OCDE, n°270-271, décembre 2008 - janvier 2009