Observateur OCDE
Home
Menu
Énergie renouvelable

La possibilité de produire de l’électricité à une échelle suffisante à partir d’énergies renouvelables provoque un débat. Le potentiel de la force hydraulique n’est plus à démontrer, et d’autres sources, comme la géothermie, la biomasse, le solaire et l’éolien, et même l’énergie des océans, sont prometteuses.

De plus, elles ont l’avantage de réduire la dépendance à l’égard des énergies fossiles et les émissions de CO2. Sur une petite échelle, le chauffage de l’eau d’habitation ou le fonctionnement de fermes par exemple, ces énergies commencent à faire leurs preuves.

Toutefois, comme l’indiquent les Perspectives des technologies énergétiques 2006, publiées par l’Agence internationale de l’énergie (AIE), une organisation sœur de l’OCDE, ces technologies rencontrent des obstacles sur une grande échelle. Le principal est leur coût. Tandis que certains types d’énergies renouvelables, telles que l’énergie hydraulique, géothermique, la biomasse et l’énergie éolienne sont déjà rentables, en particulier dans les milieux favorables, d’autres ne peuvent pas encore concurrencer les modes dominants de production d’électricité dans la plupart des pays du monde.

Les obstacles varient selon les régions : risques et lenteur d’installation pour les projets géothermiques, perception mitigée des fermes éoliennes par les populations, climat peu propice à l’énergie solaire dans certaines régions, pour n’en citer que quelques uns. Même en ce qui concerne l’énergie hydraulique, la plupart des technologies peu coûteuses ont déjà été exploitées. Cependant, l’AIE reste optimiste : l’innovation technologique progresse vite et devrait faire baisser les coûts, ce qui devrait favoriser l’expansion des énergies renouvelables à l’avenir.

L'Observateur de l'OCDE n° 257, octobre 2006

Autres articles associés