Observateur OCDE
Home
Menu
Des affaires plus saines

Les Principes directeurs de l’OCDE à l’intention des entreprises sont le seul instrument complet, soutenu par les pouvoirs publics, dans le domaine de la responsabilité sociale des entreprises.

En septembre 2005, les 39 gouvernements adhérents ont réaffirmé leur volonté d’en faire un instrument encore plus utile auprès des entreprises multinationales. Les Principes directeurs formulent à l’intention des milieux d’affaires internationaux des recommandations facultatives dans des domaines comme les droits de l’homme, la gestion responsable de la chaîne de l’offre, les relations du travail, l’environnement, la protection des consommateurs et la lutte contre la corruption. Leur efficacité est renforcée par le fait que les pays adhérents, dont le dernier était la Roumanie en avril 2005, représentent 85 % des flux d’investissements international, et accueillent les sièges de nombreuses sociétés multinationales. Les Principes directeurs ont été traduits en 28 langues, dont l’arabe, le chinois, l’hébreu et l’indonésien. Depuis cinq ans, les Principes directeurs ont fait l’objet d’une large promotion, et ont même été abordés à la télévision.

Selon un nouveau rapport, les Points de contact nationaux, qui relaient les Principes directeurs, ont reçu 106 demandes de médiation de la part de syndicats, d’ONG et d’entreprises en cinq ans. 72 demandes ont donné lieu à une initiative, et 44 cas ont été résolus.
RJC

OCDE (2005), Les Principes directeurs de l’OCDE à l’intention des entreprises multinationales : Réunion annuelle des points de contact nationaux, Rapport du Président, disponible sur www.oecd.org/daf/investissement/principesdirecteurs.

©L’Observateur de l’OCDE n° 251, septembre 2005