Observateur OCDE
Home
Menu
L’euro comme vous ne l’avez jamais vu

Avec Il faut achever l’euro : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l’euro (sans oser le demander), Jean Quatremer nous emmène sur les traces de l’histoire chahutée de l’euro. Journaliste spécialiste des questions européennes et auteur de plusieurs ouvrages et reportages, Quatremer dresse un portrait vivant de l’euro, de sa gestation à son inachèvement actuel en passant par sa douloureuse naissance. Avec verve et lucidité, il nous montre ce qui se joue, pour nous tous, à travers cette monnaie européenne.

Faire table rase n’est plus une option

Dans l’Amérique du Nord des années 1600, les pionniers ruinés par une mauvaise récolte partaient souvent pour de nouvelles terres. Mais, pour faire des économies, ils brûlaient leur maison et récupéraient les clous afin de les réutiliser. Cela nous évoque une image de bouillonnement, d’ingéniosité et de mouvement, qui a contribué à forger un mythe que beaucoup d’Américains chérissent encore. 

Un ascenseur social en panne ?

Jules Renard, auteur français, écrivait en 1907 : « Les hommes naissent égaux. Dès le lendemain, ils ne le sont plus. » Pourquoi ? Parce qu’au bas et au sommet de l’échelle de distribution des revenus persistent un plancher et un plafond « collants ». Aujourd’hui, il faut en moyenne quatre à cinq générations pour que les enfants appartenant aux 10 % les plus pauvres de la population se hissent au niveau de revenu moyen. En parallèle, dans des pays comme l’Allemagne ou les États-Unis, 50 % environ des enfants issus de familles aisées seront eux aussi riches.

Des budgets verts pour inciter les pouvoirs publics à améliorer le bilan planétaire

Pour ceux qui ne le sauraient pas encore, le « triple bilan comptable » permet aux entreprises de présenter, outre leurs traditionnels résultats financiers, les pertes et profits que leurs activités engendrent pour la société et la planète. En effet, leurs actionnaires et clients tiennent de plus en plus à ce qu’elles ne polluent pas et adoptent des pratiques responsables, au point que cela influe parfois sur leur cours en bourse.

Plus de sécurité pour de meilleurs emplois

La Corée affiche l’un des taux de chômage les plus bas au monde. C’est également l’un des pays développés qui consacre le moins d’argent aux programmes d’assurance chômage. À première vue, c’est logique. S’il n’y a pas de chômage, pourquoi payer d’onéreuses prestations chômage ?

Des PME essentielles pour une croissance plus inclusive

Les petites et moyennes entreprises (PME) jouent un rôle majeur, crucial dans bien des cas, dans nos économies et dans nos sociétés. Dans les pays de l’OCDE, 99 % environ des entreprises sont des PME. Principales pourvoyeuses d’emplois, elles concentrent environ 60 % de l’emploi dans le secteur manufacturier et 75 % dans celui des services, et sont à l’origine, en moyenne, de 50 à 60 % de la création de valeur ajoutée. Dans les économies émergentes, elles représentent jusqu’à 45 % de l’emploi total et 33 % du PIB.

Confiance sociale : le ciment invisible d’un meilleur urbanisme

Buiksloterham est un ancien quartier industriel portuaire situé dans la partie nord d’Amsterdam. Le producteur de pétrole et de gaz Shell y était implanté, tout comme une usine de fabrication d’avions, un chantier naval et d’autres entreprises manufacturières. Mais ces entreprises ont déménagé, laissant derrière elles une friche aux sols contaminés. Les urbanistes d’Amsterdam ont suivi une approche novatrice : ils ont ouvert le quartier aux projets temporaires, avec des critères d’aménagement du site qui privilégient les structures sans fondations (en raison des problèmes de pollution du sol) et la remise en état des lieux. 

Plus simple, plus clair, plus rapide et plus facile : réduire la paperasserie pour réduire le coût des échanges commerciaux

Il y a plusieurs années, lors d’une rencontre informelle, l’un de mes collègues demanda à une dirigeante d’une grande société de construction de tracteurs pourquoi elle attachait une telle importance à une norme d’essai particulière de l’OCDE. Sa réponse fusa : « Il suffit que nos tracteurs soient estampillés aux normes de l’OCDE pour qu’ils passent en douane plus rapidement et nous fassent ainsi gagner du temps et de l’argent. »

Sveikiname Lietuvą

Sveikiname Lietuvą : Bienvenue à l’OCDE, Lituanie ! Le pays balte est devenu le 36e membre de l’Organisation le 5 juillet 2018, soit la veille de la fête nationale qui commémore le couronnement du premier roi de Lituanie, Mindaugas, en 1253. La Lituanie est la troisième république balte à rejoindre l’OCDE, après l’Estonie (2010) et la Lettonie (2016). Également membre de l’UE, de l’OTAN et de plusieurs autres organisations multilatérales, la Lituanie compte 3,1 millions d’habitants, a pour monnaie l’euro et affiche l’une des croissances économiques les plus fortes de la zone OCDE : son PIB a progressé de 3,8 % en 2017, soit un niveau supérieur à la moyenne de la zone OCDE, à 2,6 %.

Coupes du monde et Jeux olympiques : pour que trois semaines de fête ne se transforment pas en 30 ans de dettes

La Coupe du monde 2018 a démarré en Russie, et le monde entier est maintenant rivé à son poste de radio, de télévision, ou à son ordinateur pour vivre chaque arrêt, chaque but, chaque victoire et chaque défaite. Si l’excitation est à son comble, certains pensent déjà à l’avenir, à 2022 et au-delà. L’organisation et l’accueil d’un événement tel que la Coupe du monde est une entreprise colossale, comme le savent bien la FIFA, instance dirigeante du football mondial, l’OCDE, et jusqu’aux électeurs du canton suisse du Valais.

Ne baissons pas les bras !

La profonde récession de 2007-2008 a durement frappé les jeunes, et plus brutalement encore les jeunes nés à l’étranger. Dans les pays de l’OCDE, 13,9 % des autochtones de 15 à 29 ans n’étaient ni en emploi, ni en études, ni en formation (Not in Education, Employment or Training ou NEET) en 2015, contre 21,5 % des allochtones de la même classe d’âge. 

À quelque chose malheur est bon !

L’appel à la générosité du public est en quelque sorte devenu un filon pour le financement des petites et moyennes entreprises (PME). Face au déclin des prêts bancaires, les très petites entreprises se tournent vers d’autres sources. Grâce à internet, elles peuvent désormais solliciter des fonds non plus seulement auprès des banques ou des investisseurs professionnels, mais quasiment auprès de quiconque dispose d’une connexion à internet. La démarche peut revêtir diverses formes. 

Mexique : dernier kilomètre pour la réforme des télécoms

Les effets de la réforme du marché des télécommunications et de l’audiovisuel lancée en 2013 peuvent être résumés en une formule simple : prix en baisse, recettes en hausse. Hormis l’indice des prix de la télévision payante, qui a progressé de 5 %, les frais d’itinérance et le coût des appels téléphoniques nationaux et internationaux ont chuté, et les Mexicains bénéficient aujourd’hui de services mobiles parmi les moins onéreux de la zone OCDE.

Don’t cry for me Argentina

L’économie argentine a survécu à plusieurs crises, alternant des épisodes de récession et de forte croissance. Le pays et sa population doivent être mieux armés et plus résilients aux chocs. Il est encourageant de voir que des réformes audacieuses ont permis de reprendre la main sur cette économie turbulente.

ocde,genre,femme,egalite,mari kiviniemi
Favoriser l’égalité entre hommes et femmes : une démarche économiquement rationnelle

Le Forum de l’OCDE coïncide cette année avec le 20e anniversaire de la Déclaration de Beijing, qui marque une étape importante en faveur de l’égalité entre hommes et femmes dans le monde. De nombreux progrès ont été accomplis depuis 1995, mais il reste malheureusement beaucoup à faire pour réduire les discriminations et accroître la participation économique et sociale des femmes.

Vers une économie de l’égalité hommes-femmes

L’une des priorités du G20 consiste à accroître le taux d’emploi des femmes. L’OCDE, l’OIT et d’autres organisations ont recensé plusieurs moyens pour surmonter les obstacles liés aux inégalités entre hommes et femmes.

L’égalité hommes-femmes peut stimuler l’économie japonaise

Dans tous les pays, il est difficile de concilier activité professionnelle et vie de famille, mais cela est d’autant plus vrai au Japon. Encore plus qu’ailleurs dans l’OCDE, les Japonais et les Japonaises doivent choisir entre famille et travail. Les hommes choisissent le travail, les femmes moins, mais dans l’ensemble, les naissances sont rares et l’emploi des femmes est trop faible. Ces défaillances sont de plus en plus importantes et doivent être redressées.

corée,corée du sud,randall jones,économie,ocde,chaebols
Économie coréenne : trouver un nouveau souffle

La transformation de la Corée, l’un des pays les plus pauvres du monde au début des années 1960 et aujourd’hui 11e économie mondiale et 6e exportateur, n’a pas d’équivalent.

creatif,economie,science,technologie,innovation,corée,chaebols
La Corée connectée : une économie créatrice

Depuis les années 1970, la croissance économique coréenne a été largement insufflée par de grandes entreprises telles que Samsung, Hyundai et LG. Ces chaebols ont connu une réussite remarquable, mais ont dominé l’économie sans guère laisser de place à l’essor des petites et moyennes entreprises (PME).

économie,pib,internet,digital,ocde
Mesurer l’économie à l’ère du numérique

Ces dernières années ont vu la montée en flèche des transactions numériques, notamment sur les plateformes collaboratives où consommateurs et producteurs se côtoient, voire se confondent. Ce phénomène est venu compliquer la mesure du PIB et d’aucuns se demandent s’il n’est pas à l’origine du ralentissement observé de la croissance de la productivité.

ecologie,environnement,corée,croissance verte,jeju,seoul,climat,cop21
Un joyau de l’écologie pour une économie verte

L’île de Jeju se situe dans le détroit de Corée. Souvent décrite comme « l’Hawaï de Corée », elle est également le joyau tropical de la stratégie d’économie verte du pays.

economie,emploi,génération y
Le cachet fait-il l’emploi ?

Il fut un temps où le cachet était l’apanage d’individus aux cheveux longs, qui ne quittaient pas leur lit avant midi et se produisaient dans les bars jusqu’au petit jour. Aujourd’hui, il semble que tout le monde – chauffeurs, concepteurs de logiciels, agents d’entretien – coure le cachet. Adieu l’emploi à temps plein, à nous la liberté et la flexibilité. Quoique…

randstad,jacques van den broek,numérique
Le nouveau visage de l’emploi à l’ère numérique
« Nous sommes les enfants d’une ère technologique. Nous avons rationalisé l’exécution de la plupart de nos tâches quotidiennes. Le tirage papier n’est plus l’unique mode de reproduction des livres. Leur lecture, néanmoins, n’a pas changé. » Lawrence Clark Powell
ocde,finance,économie,corée,yoo il-ho
Vingt ans à l’OCDE : de nouvelles perspectives

L’année 2016 marque le 20e anniversaire de l’adhésion de la Corée à l’OCDE. Au cours de cette période, le pays a continué de se développer, en termes quantitatifs aussi bien que qualitatifs, avec des résultats remarquables correspondant à ce qui est attendu d’un pays membre. La croissance de la Corée est l’une des plus impressionnantes des pays de l’OCDE, et son poids économique a triplé depuis son adhésion. Aujourd’hui, le pays se classe fièrement au 8e rang des pays de l’OCDE en termes économiques.

L’énigme de la productivité

Depuis la crise, la croissance de la productivité des économies de l’OCDE ralentit. Entre 2007 et 2013, la productivité du travail a augmenté de 3,7 % dans l’ensemble de l’OCDE, voire a baissé dans certains pays comme les Pays-Bas et le Royaume-Uni (voir graphique). Une étude de la Banque de France, mentionnée dans ce magazine en 2014, évoquait un « ralentissement impressionnant » de la croissance de la productivité des pays développés depuis le début des années 2000, et retraçait ses fluctuations aux États-Unis, dans la zone euro, au Japon et au Royaume-Uni de 1890 à 2012.

ocde,economie,inegalite,revenus
Hauts revenus : pourquoi les 1 % sont devenus si riches

Dans une grande partie des pays de l’OCDE, les dernières décennies ont été marquées par une hausse parfois considérable de la part du revenu national détenue par les 1 % les plus riches.

Croyances erronées et triste dénouement

La politique monétaire des banques centrales fragiliserait-elle l’économie ? Un nouvel examen s’impose pour éviter des conséquences désastreuses.

mondialisation,ocde
La politique de la mondialisation version 1773

L’ innovation en politique a une histoire longue et mouvementée. La mondialisation et la bataille qui oppose ses partisans et ses adversaires ne font pas exception, comme en témoignent les événements de la fin du XVIII e siècle.

economie,catherine mann,ocde,productivité
Favoriser la productivité et la croissance inclusive : un double défi

Les  économies avancées restent engluées dans la crise. Les revenus progressent très lentement, surtout dans la moitié inférieure de la distribution. Deux tendances mondiales, le ralentissement de la productivité et le creusement des inégalités, reflètent l’état de l’action publique, et soulignent les défis auxquels sont confrontés les décideurs pour infléchir les perspectives offertes à leurs citoyens et à l’économie mondiale.

Pérenniser la reprise irlandaise pour tous

Lors de ma présentation de l’Étude économique 2011 de l’Irlande par l’OCDE, l’économie irlandaise connaissait les affres d’une profonde récession. Depuis deux ans, les perspectives se sont éclaircies. Je suis ravi aujourd’hui de voir à quel point et à quelle cadence le pays a su rebondir.