Observateur OCDE
Home
Menu

Aide à la Bosnie-Herzégovine

Direction de la coopération pour le développement
En 1996, l’aide d’urgence a occupé une place prépondérante dans l’aide octroyée à la Bosnie-Herzégovine. Les projets dans les secteurs de la santé, de l’approvisionnement en eau, de l’énergie, et du transport ont représenté plus de la moitié du total de l’aide en 1997. La graphique ci-dessus donne un aperçu de sa répartition.
Pour le secteur de l’énergie, par exemple, le ministère des Affaires étrangères japonais a approuvé un don de 25 millions de dollars pour la reconstruction des principales lignes de transmission et la Banque mondiale a octroyé 10 millions de dollars pour celle des systèmes de distribution de gaz. Les autres projets dans ce secteur comprennent la reconstruction de l’électricité d’urgence par l’agence canadienne ACDI, un projet de chauffage d’un quartier par le ministère des Affaires étrangères de la Finlande et un autre de transmission d’électricité par l’agence norvégienne NORAD.Note : Pour les lecteurs qui souhaitent obtenir davantage d’information sur l’aide, sa ventilation en Amérique latine ou savoir dans quel autre pays elle est destinée, si elle est affectée à l’éducation ou à la santé et de quelle façon cela a évolué au cours du temps, il suffit de consulter le Système de notification des pays créanciers (SNPC) du Comité d’aide au développement (CAD). Le SNPC est la toute première banque de données statistiques qui contient des données financières sur les activités d’aide du CAD depuis 1973. On y trouve également des informations descriptives sur les projets. La fréquence des informations varie selon les agences d’aide. Certaines des données les plus récentes ont trait à des projets qui ont été approuvés un ou deux mois auparavant, tandis que d’autres seront fournis par des agences qui finalisent des projets approuvés en 1998. Les données du SNCP les plus récentes sont publiées par région. Les séries complètes sont disponibles en ligne.Pour plus d’informations, envoyez un e-mail à : dac.contact@oecd.org © L’Observateur de l’OCDE, Nº219, Décembre 1999