Observateur OCDE
Home
Menu

Quelques définitions

OCDE Observateur
Il existe plusieurs définitions de la biotechnologie. La plupart d’entre elles ont fait l’objet de critiques, d’approbations, de modifications et de toutes autres manipulations au fil des ans. A l’instar de celle sélectionnée au début de ce dossier spécial (page 17), nous présentons ici une liste de définitions qui, bien que datant des années 80, sont toujours de mise.
• «Canadian Environmental Protection Act (1985)»: la biotechnologie se réfère à l’application des sciences ou de l’ingénierie à l’utilisation directe ou indirecte des organismes vivants ou de leurs parties ou produits, sous leur forme naturelle ou modifiée.• «Biotechnologie : Rapport d’un Groupe de travail, Royaume-Uni (1980)» : l’application d’organismes, de systèmes ou de procédés biologiques aux industries manufacturières et au secteur des services.• «Biotechnology : A Dutch Perspective (1981)» : la science des procédés biologiques appliqués. La science des procédés de production reposant sur l’action de micro-organismes et de leurs constituants actifs et des procédés de production mettant en œuvre des cellules et des tissus d’organismes supérieurs.• «Biotechnology for Australia (1981)» : la conception, l’optimisation et la transposition à grande échelle de procédés biochimiques et cellulaires pour la production industrielle de composés utiles et pour des applications connexes.• «Rapport de l’OTA (Office of Technology Assessment) – Impacts of Applied Genetics (1981)» : l’ensemble des procédés industriels qui mettent en œuvre des systèmes biologiques. L’utilisation d’organismes vivants ou de leurs constituants dans des procédés industriels. • «Fédération Européenne du Génie Biologique (1981)» : l’utilisation intégrée de la biochimie, de la microbiologie et des sciences de l’ingénieur en vue de permettre une application technologique (industrielle) des capacités des micro-organismes, des cultures de cellules tissulaires et de parties de ceux-ci.• «UICPA (Union Internationale de Chimie Pure et Appliquée (1981)» : l’application de la biochimie, de la biologie, de la microbiologie et du génie chimique aux procédés et produits industriels (y inclus les produits relatifs aux soins de santé, l’énergie et l’agriculture) et à l’environnement.