Observateur OCDE
Home
Menu

Du progrès à l’OCDE dans le secteur de l’acier

Les experts de la plupart des pays producteurs d’acier du monde, parmi lesquels des représentants des gouvernements et de l’industrie sidérurgique, ont débattu à Paris des moyens de réduire les subventions publiques qui faussent les échanges. Les réunions du 24 et 25 février ont permis d’avancer et les participants espèrent mener à bien une bonne partie du travail d’ici septembre.

Si de sérieux points de divergence restent à régler avant de parvenir à un accord, « la volonté de surmonter les différents est bien là » a déclaré Faryar Shirzad, sous-secrétaire américain au commerce.Lors d’une réunion tenue en décembre à Paris, de hauts représentants des principaux pays producteurs d’acier ont convenu de réduire, voire d’éliminer, les subventions de nature à fausser les échanges d’acier. Ces discussions montrent que la situation sous-jacente dans le secteur de l’acier reste préoccupante, et que les signes récents de reprise sont fragiles, dans la mesure où de nombreuses entreprises continuent à lutter pour préserver ou rétablir leur rentabilité. © L’Observateur de l’OCDE, Nº236, Mars 2003