Observateur OCDE
Home
Menu

Service national

OCDE Observateur

Dans la plupart des pays de l’OCDE, les services ont dépassé l’industrie manufacturière et représentent désormais plus de 50 % du chiffre d’affaires national total. Néanmoins, l’industrie manufacturière reste la première source de chiffre d’affaires lorsqu’il s’agit des filiales à l’étranger, d’après le rapport Mesurer la mondialisation : le poids des multinationales dans les économies de l’OCDE.

C’est ainsi que les entreprises manufacturières en Suisse emploient plus de personnes dans leurs filiales à l’étranger que la main-d’oeuvre totale du pays, alors qu’en Suède, le nombre de personnes travaillant pour des filiales de sociétés suédoises à l’étranger représentent 70 % de celui des personnes travaillant en Suède. Dans les services, en revanche, les chiffres sont bien plus faibles, à savoir moins de 5 % de la main-d’oeuvre nationale dans tous les pays sur lesquels on dispose de données comparables, hormis dans le cas de la Suisse pour laquelle le chiffre est proche de 25 %. Les niveaux sont inférieurs en Finlande : les filiales à l’étranger emploient l’équivalent d’un tiers de la main-d’oeuvre nationale dans l’industrie manufacturière et environ 5 % dans les services. Mais en termes de chiffres d’affaires, ces filiales représentent 45 % du chiffre d’affaires réalisé en Finlande dans le secteur manufacturier et plus de 20 % dans les services. Dans la plupart des pays pour lesquels on dispose de données comparables, l’emploi manufacturier est supérieur à celui des services, hormis au Portugal où le ratio est inférieur à 5 % pour les deux secteurs, et il en va de même pour le chiffre d’affaires.