Observateur OCDE
Home
Menu

Prendre au sérieux les perspectives de l’Afrique

OCDE Observateur
« Ce contre quoi nous devons nous battre, c’est la tentation qu’ont les entreprises de juger toute l’Afrique à l’aune de ce qui se produit dans un seul pays », a déclaré le Président du Centre de développement de l’OCDE, Jorge Braga de Macedo, lors de la conférence de presse qui a suivi la troisième réunion du Forum international sur les perspectives africaines, au siège de l’OCDE à Paris, début février. Le Président du Sénégal, Abdoulaye Wade, premier président africain à prendrepart à une réunion de l’OCDE, a exhorté les investisseurs à voir l’Afrique sous un autre angle, mieux informé. Le Président Wade a précisé qu’il était temps d’adopter une « approche nouvelle, une approche régionale », mais surtout une approche qui admette que les pays africains sont en train de changer. « Les pays d’Afrique réunissent de plus en plus les conditions d’une bonne gouvernance », a-t-il ajouté.
Pour aider les investisseurs à mieux appréhender les potentialités de l’Afrique, le Centre de développement de l’OCDE et la Banque africaine dedéveloppement ont publié la première édition des Perspectives économiques en Afrique qui donne une vue d’ensemble de la région et de la situation économique, sociale et politique de chacun des 22 pays étudiés. Cet ouvrage est disponible sur la librairie en ligne à l’adresse suivante : www.oecd.org/bookshop.Les Perspectives dressent donc un tableau de la situation économique, politique et sociale de 22 pays d’Afrique. Elles s’intéressent également à leurs possibilitésd’évolution et proposent des données comparatives pour chacun d’eux qui vont de la croissance économique aux perceptions de la corruption et aux incidences des conflits. Le rapport situe la croissance réelle du PIB de ces 22 économies à 3,3 % en 2002, contre 3,5 % en 2001, dans une fourchette dont les extrêmes sont compris entre 50,7 % pour la Guinée-équatoriale et un léger déclin de 0,3 % pour le Gabon.C’est lors du premier Forum sur les perspectives africaines en février2000, qu’est apparu le qualificatif «d”afro-positif » forgé par Jean-Louis Terrier, Président de Credit Risk International, pour décrire son état d’esprit face aux perspectives du continent africain. Les nouvelles Perspectives de l’OCDE pourraient aider à diffuser une image plus claire et plus dynamique des potentialités réelles des pays et des régions du continent africain.