Observateur OCDE
Home
Menu

Problèmes agricoles

L’utilisation croissante des engrais chimiques, de l’irrigation et des machines agricoles dans les pays de l’OCDE ces dernières années a amené une hausse de la consommation d’énergie, de la pollution des sols et des nappes phréatiques et même l’érosion des sols dans certains lieux.

Mais l’agriculture peut aussi avoir un effet bénéfique sur l’environnement en aidant à la préservation des terres, à la prévention des inondations et à l’absorption du CO2 de l’air. Les pays de l’OCDE prévoient une chute de l’utilisation des carburants dans l’agriculture entre 1995 et 2020. Mais selon les Perspectives de l’environnement de l’OCDE, cette baisse sera plus que compensée par l’augmentation de la consommation des carburants dans les pays non-membres de l’OCDE. Les émissions de méthane, essentiellement dus aux ruminants et à la manutention du fumier, selon les prévisions vont augmenter de 9 % en 2020 dans les pays de l’OCDE et de 22 % dans le reste du monde; mais alors que la pollution d’origine organique des voies navigables va monter en flèche, atteignant 200 % dans les pays non-membres, elle augmentera tout juste de 30 % dans les pays de l’OCDE. Par contre les émissions de CO2 dus à l’agriculture qui ne représente que 1 % du total des émissions dans les pays de l’OCDE, devraient chuter de 15 % entre 1995 et 2020 avec les nouvelles améliorations en efficacité des équipements agricoles.