Observateur OCDE
Home
Menu

Esprit civique, es-tu là ?

Cliquer pour agrandir.

La crise a-t-elle réveillé la conscience politique des citoyens ? Les données sont ambivalentes, avec une forte participation aux élections américaines de novembre dernier mais une abstention record en juin aux élections européennes. Alors que la technologie favorise la participation des citoyens au gouvernement, nombreux sont ceux qui s'y refusent.

Les responsables politiques seraient bien inspirés de méditer les raisons invoquées par les personnes interrogées dans 25 pays de l'OCDE. 78 % ont déclaré être peu intéressées par la politique et près de la moitié des personnes sondées affirmaient ne pas faire confiance aux gouvernements pour utiliser leurs contributions citoyennes.

Ce sondage, inclus dans Cap sur les citoyens : la participation à l'appui de l'action et des services publics, montre également que les gouvernements de l'OCDE interrogés utilisent davantage les technologies de l'information pour informer le public que pour intégrer les citoyens au débat ou améliorer leurs politiques. Quelque 64 % des gouvernements indiquent étudier de nouveaux modes de communication participatifs en ligne pour rendre accessibles des informations ciblées et pertinentes. Mais 41 % seulement annoncent vouloir utiliser ces outils pour solliciter, collecter et analyser les contributions des citoyens en ligne. En effet, seuls 21 % des gouvernements estiment qu'utiliser les technologies de l'information pour encourager la participation citoyenne dans la prise de décision est une priorité.

Voir Cap sur les citoyens : la participation à l'appui de l'action et des services publics, à paraître.

Vous pourrez commander ce livre sur www.oecd.org/librairie

©L'Observateur de l'OCDE, juillet 2009