Observateur OCDE
Home
Menu

Portugal : dégradation fiscale probable

L’activité économique s’est essoufflée au premier semestre de 2008, sur fond de fléchissement de la croissance de l’investissement et des exportations. Compte tenu de la récente aggravation de la crise financière et des anticipations d’un ralentissement économique sensible sur les marchés d’exportation du Portugal, l’activité devrait se contracter jusqu’au second semestre de 2009, avant de se redresser lentement en 2010.

Le taux de chômage devrait augmenter par rapport à son niveau déjà élevé. L’important écart de production négatif et la baisse des prix des produits alimentaires et de l’énergie vont réduire l’inflation.

La situation budgétaire va probablement se dégrader en 2009 et 2010, le tassement de l'activité économique freinant la croissance des recettes. La poursuite de l'assainissement des finances publiques et des réformes structurelles sont nécessaires à moyen terme pour améliorer les performances économiques. Un secteur public plus efficient et un environnement plus propice à l'activité des entreprises renforceraient la confiance du secteur privé et la croissance économique.

©L’Observateur de l’OCDE nº 270/271, décembre 2008-janvier 2009