Observateur OCDE
Home
Menu

Questionnez les économistes

Apprendre plus pour gagner plus ?
Certaines des questions traitées dans Regards sur l’éducation 2007 ont fait l’objet d’un récent débat en ligne, dans notre série Questionnez les économistes. Andreas Schleicher, économiste à la Direction de l’Éducation de l’OCDE et l’un des principaux auteurs de Regards sur l’éducation, a répondu, le 3 octobre, aux questions d’internautes du Chili, de Chine, d’Allemagne, d’Espagne et du Royaume-Uni. Voici un échantillon.
Q. Vous mentionnez que le système allemand qui prévoit la répartition des enfants à l’âge de dix ans entre les filières d’enseignement général et d’enseignement professionnel, est un exemple de système inégal. Au fur et à mesure que ces enfants grandissent, devons-nous nous attendre, du fait de cette répartition, à constater de plus grandes inégalités sociales ? Belinda Holz, AllemagneR. La structure institutionnelle du système allemand n’a pas changé et dans la mesure où cette structure est liée à l’incidence de l’origine sociale sur les performances des élèves, son impact sur l’accès des élèves aux études supérieures ne changera pas. Face à cette situation, deux solutions s’offrent : l’une consiste à retarder le moment de l’orientation, ce qu’ont fait les autres pays pour la plupart, l’autre à laisser les élèves issus des filières de l’enseignement scolaire professionnel accéder aux études supérieures, ce que certains États en Allemagne ont commencé à faire.Q. Que diriez-vous aux gouvernements qui pensent que plus les dépenses d’éducation sont élevées, meilleur est le système éducatif ? Ana Yerro, Institución FuturoR. Regards sur l’éducation 2007 tend à montrer que dans le meilleur des cas le lien est faible entre les dépenses par élève jusqu’à l’âge de 15 ans et les connaissances – évaluées par le PISA – que les élèves à cet âge-là ont acquises dans le système éducatif (les sommes investies expliquent seulement 15 % des écarts de performances entre les pays). Si par conséquent le financement est un préalable nécessaire à un bon système éducatif, il n’est en aucune manière suffisant. Lisez la totalité de l’échange sur www.oecd.org/questionnezleseconomistes.©L’Observateur de l’OCDE n° 263, octobre 2007