Observateur OCDE
Home
Menu

L’alliance en ligne contre la corruption

OCDE Observateur
L’un des éléments clés d’une campagne efficace de lutte contre la corruption est l’échange d’informations et d’expériences sur les initiatives émanant des États, des organisations internationales et de la société civile. C’est dans cet esprit que l’Unité de l’OCDE pour la lutte contre la corruption a créé sur l'Internet un vaste centre d’information qui fédère un certain nombre de réseaux régionaux. Les pays et organisations internationales qui y participent alimentent continuellement les sites web régionaux en informations sur les initiatives nationales de lutte contre la corruption, rapports d’enquêtes, travaux de recherche, programmes d’assistance technique, et toutes autres informations concernant la lutte contre la corruption.
Trois sites web régionaux existent déjà. Le premier, mis en place en octobre 1998, est le Réseau anti-corruption pour les économies en transition, qui concerne les pays d’Europe centrale et orientale et les pays de l’ancien bloc soviétique. A travers ce réseau, toutes les personnes s’intéressant au combat contre la corruption du secteur public dans cette zone – qu’il s’agisse des gouvernements, des entreprises, de représentants de la société civile ou des simples particuliers – peuvent partager des données à finalité directement pratique. Le deuxième réseau est celui de la région Asie-Pacifique. Doté d’un forum sur les actions de lutte contre la corruption, il est parrainé conjointement par la Banque asiatique de développement et par l’OCDE. Le troisième réseau est tourné vers le sud-est de l’Europe et fait partie de l’Initiative de lutte contre la corruption dans le cadre du Pacte de stabilité pour l’Europe du Sud-Est, dont il aide à assurer le suivi.Ces trois sites web régionaux figurent parmi les plus grands centres d’information de l’Internet sur la corruption. L’Alliance en ligne contre la corruption, ou AnCorR Web, rassemble plus de 3000 références d’ouvrages, de revues, de rapports et d’articles, et contient des documents téléchargeables : textes de loi, conventions internationales, stratégies de lutte contre la corruption et autres informations se rapportant à cette question. Les praticiens de la lutte contre la corruption comme les particuliers ont besoin d’informations concrètes pour concevoir et mettre en place leurs actions . AnCorR web est une source suffisamment vaste d’informations de qualité couvrant tous les aspects de la corruption. Ce site permet aussi aux donateurs de connaître la situation dans la plupart des régions du monde et leur offre un outil de travail en temps réel pour coordonner leurs programmes d’assistance. En jouant le rôle de forum sur les stratégies gouvernementales et en offrant un accès direct aux initiatives régionales, le site AnCorR permet aux professionnels et au grand public de s’informer sur la lutte contre la corruption dans le monde entier. AnCorR web s’appuie sur des partenariats conclus avec de nombreux organismes, parmi lesquels l’Univerisité américaine de Paris, la faculté de droit de l’Université de Bâle, le Comité consultatif économique et industriel auprès de l’OCDE (BIAC), le Groupe d’action financière sur le blanchiment de capitaux de l’OCDE (GAFI), l’Institut des Hautes Études de l´Amérique Latine de l’Université de Paris III Sorbonne, la Chambre de commerce internationale, la Commission syndicale consultative auprès de l’OCDE (TUAC), la Banque mondiale et le Pacte de stabilité. F.W.