Observateur OCDE
Home
Menu

Belgique : pression des coûts

Encore soutenu il y a peu, le rythme de croissance du PIB réel s’est ralenti et devrait probablement refluer encore vers son niveau potentiel à court terme, tout en laissant subsister un écart de production positif.
Soutenue par la progression de l’emploi et des revenus réels, la demande intérieure reste un pilier de l’expansion économique. L’inflation devrait augmenter légèrement du fait de l’accentuation de la pression des coûts.Il est peu probable que l’excédent budgétaire visé se matérialise en 2007, la situation politique postélectorale ne permettant pas la mise en oeuvre de toutes les mesures budgétaires prévues. Pour atteindre les objectifs budgétaires fixés à moyen terme, le nouveau gouvernement devra prendre des mesures substantielles d’assainissement des finances publiques, exigeant une maîtrise des dépenses à tous les niveaux d’administration. Il est également important que les incitations à l’activité soient renforcées, et que les aides publiques à l’emploi soient mieux ciblées sur les travailleurs à faible revenu, pour rehausser l’emploi et améliorer l’évolution à long terme des finances publiques.©L’Observateur de l’OCDE nº 264/265, décembre 2007-janvier 2008