Observateur OCDE
Home
Menu

Investir au Moyen-Orient

Les efforts de l’OCDE pour stimuler l’investissement à destination du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord viennent de connaître une nouvelle impulsion avec l’annonce faite par 16 nations arabes de leur intention de poursuivre des réformes afin d’améliorer les conditions des entreprises dans la région.
Dans une déclaration en 19 points, les ministres et hauts fonctionnaires représentant les pays de la région MENA ont identifié les principes et les bonnes pratiques pour favoriser l’investissement. Lors d’une réunion ministérielle organisée en Jordanie dans le cadre du Programme OCDE-MENA pour l’investissement, ils ont pris acte de la nécessité d’assurer la transparence et la prévisibilité des politiques, lois, réglementations, pratiques administratives et statistiques nationales concernant l’investissement intérieur et étranger.M. Sharif Ali Zu’bi, ministre jordanien du commerce et de l’industrie et Président du Programme OCDE-MENA pour l’investissement, a indiqué que pour relever les niveaux d’investissement, les pays de la région devaient revoir leurs priorités, afin de tenir compte de celles des investisseurs.L’investissement privé a été identifié comme l’un des principaux moteurs du dynamisme économique auquel aspirent les pays de la région MENA. Compte tenu de l’essor démographique, de 80 à 100 millions d’emplois devront être créés d’ici 2020. La croissance économique de la région est passée de 3,7 % sur la période 1998-2002 à 5,4 % en 2005, et devrait rester stable aux environs de 5,6 % en 2006. Il faudrait qu’elle atteigne au moins 6 à 7 % par an pour absorber l’afflux de demandeurs d’emploi.Un certain nombre de pays de la région ont déjà engagé des programmes de privatisation ou se sont efforcés par d’autres moyens d’attirer les investisseurs. On a ainsi pu observer une hausse de l’investissement dans la région en 2005, notamment dans les secteurs de l’exploitation des ressources naturelles et des infrastructures. Les marchés boursiers de plusieurs pays de la région MENA ont connu une expansion spectaculaire ces dernières années.Pour montrer leur détermination à dynamiser l’investissement privé, les participants à la réunion ont attribué à 21 entreprises de la région des prix récompensant leur contribution à la création d’emplois et à l’innovation. Le Programme OCDE-MENA pour l’investissement constitue l’un des deux volets de l’Initiative OCDE-MENA pour la gouvernance et l’investissement à l’appui du développement, lancée par les gouvernements des pays de la région avec le concours de l’OCDE. L’autre volet a pour objet d’améliorer la gouvernance dans le secteur public, considérée comme un axe majeur pour favoriser un climat propice à l’investissement.Pour plus d’information, dont la déclaration en 19 points, les prix décernés et le discours de la présidence, voir www.oecd.org/mena (en anglais).©L’Observateur de l’OCDE n° 254, mars 2006