Observateur OCDE
Home
Menu
Qui va sur internet ?

« …Maintenant, même mon chat a sa propre page sur internet », observait l’ex-Président des États-Unis Bill Clinton en 1996. Et aujourd’hui ? Qui va sur internet ?

De 60 % à 84 % : c’est l’évolution du taux d’internautes chez les adultes entre 2006 et 2016, dans l’ensemble des pays de l’OCDE. Parmi eux, 74 % se connectent tous les jours.

En 2016, 62 % des internautes accédaient à internet via leur appareil mobile, contre 50 % seulement deux ans plus tôt.

Mais derrière chaque statistique existent des clivages…

Dans la zone OCDE, États-Unis mis à part, 90 % des adultes à haut niveau d’instruction sont internautes. En revanche au Danemark, 90 % des adultes à faible niveau d’instruction sont internautes, ou déclarent s’être connectés au cours des trois mois précédant l’enquête. Au Mexique, l’écart d’adoption entre les plus et les moins instruits dépasse 35 points de pourcentage.

À travers les pays de l’OCDE, 85 % des hommes sont internautes, contre 83 % des femmes. En Turquie, ce sont 18 points de pourcentage qui séparent les taux d’utilisateurs et d’utilisatrices d’internet. Cette différence est quasi nulle en Australie, et s’inverse en Irlande.

Enfin, n’oublions pas le fossé intergénérationnel. Car, dans la zone OCDE, l’usage du cyberespace est presque universel chez les enfants du numérique. Mais seulement 63 % des personnes âgées de 55 à 74 ans y étaient internautes en 2016, avec des grandes variations selon les pays : 93 % au Luxembourg, 68 % en France ou 16 % en Turquie, par exemple.

Liens et références

OCDE (2018), Science, technologie et industrie : Tableau de bord de l'OCDE 2017, Éditions OCDE, Paris, https://doi.org/10.1787/sti_scoreboard-2017-fr

Travaux de l’OCDE sur l’infrastructure digitale : http://www.oecd.org/going-digital/topics/digital-infrastructure/

©L’Observateur de l’OCDE, août 2018