Observateur OCDE
Home
Menu
Corée : les femmes dépassent les hommes
coree,education,femme,fille,genre

En Corée, les hommes sont traditionnellement plus instruits que les femmes, avec un décalage particulièrement notable dans le supérieur : 34 % seulement des titulaires d’un doctorat ou équivalent sont des femmes, soit l’une des proportions les plus faibles des pays du G7 et de l'OCDE. Cependant, l’éducation des Coréennes a considérablement progressé pendant la dernière décennie.

Dans les tests PISA, par exemple, les Coréennes de 15 ans obtiennent de meilleurs résultats que les garçons en compréhension de l’écrit. Dans la classe d’âge 25-34 ans, 72 % des femmes sont diplômées du supérieur, contre 64 % des hommes. L’écart hommes-femmes pour les doctorants s’est aussi réduit grâce aux politiques de développement du capital humain et des activités sociales des femmes. En 2011, les femmes représentaient 32 % des titulaires de doctorat, contre 34 % en 2013, et 36 % en 2015. Par ailleurs, 63 % des jeunes Coréennes déclarent avoir un niveau d’études supérieur à celui de leurs parents, ce qui signale une amélioration du niveau d’éducation d’une génération à l’autre.

En dépit de ces résultats impressionnants, la situation des femmes sur le marché du travail reste difficile, et l’écart de salaire hommes-femmes en Corée demeure l’un des plus élevés de la zone OCDE, à 36,6 %. Il s’agit donc d’un véritable défi à relever pour les pouvoirs publics à l’avenir.

Voir « Corée : des politiques d’équilibre entre vie familiale et vie professionnelle pour une croissance durable », L’Annuel de l'OCDE 2015http://www.oecd.org/fr/forum/annuel-ocde/coreedespolitiquesdequilibreentreviefamilialeetvieprofessionnellepourunecroissancedurable.htm

Voir http://www.oecd.org/fr/parite/ et www.oecd.org/pisa

©OECD Observer No 307 Q3 2016