Observateur OCDE
Home
Menu
Tendance baissière pour les prix alimentaires
agriculture,prix,agricole,ocde

Les prix des produits alimentaires, comme ceux de nombreux autres produits, ont baissé ces deux dernières années.

Au cours des dix prochaines années, les prix de tous les produits agricoles devraient se stabiliser tout en se maintenant au-dessus de leurs niveaux d’avant 2007, selon les Perspectives agricoles OCDE/FAO 2015.

On est loin de 2008 où les prix alimentaires réels ont explosé, suscitant des soupçons de spéculation. Mais dans L’Observateur, Loek Boonekamp écrivait que cette envolée des prix n’était « ni la première ni la plus importante » des 30 dernières années et résultait de facteurs multiples : faiblesse du dollar, poussée de la demande de nourriture et de biocarburants, et émergence de nouveaux négociants sur les marchés agricoles.

Le travail de l’OCDE montre que la période de faiblesse des prix au début des années 2000 a été suivie de prix élevés et volatils à partir de 2007. Les prix ont commencé à se stabiliser en 2013 : deux années de récoltes abondantes ont accentué la pression sur les prix des céréales et des oléagineux en 2014, tandis que la contraction de l’offre imputable à la reconstitution des cheptels et à des maladies a porté les prix de la viande à un niveau élevé. Ceux des produits laitiers ont fortement chuté.

La question de la tendance suivie par les prix alimentaires réels dépend de la période considérée. Au vu de leur évolution au siècle dernier, les prix projetés poursuivront une tendance baissière à long terme.

Loek Boonekamp, « Grains de vérité », L’Observateur de l’OCDE no 267, mai-juin 2008 

Voir www.oecd.org/fr/agriculture

©L'Observateur de l'OCDE n°303 septembre 2015