Observateur OCDE
Home
Menu
Travailleurs renouvelables
climat, développement durable, changement climatique, cop21, réchauffement climatique

Comment les compétences actuelles des travailleurs pourront-elles répondre aux besoins des nouveaux métiers de l’économie verte ? Jusqu’ici, seuls quelques pays ont mis en place de réels programmes pour répondre à cette question, pourtant le décalage entre compétences et besoins pourrait être important. Sauriez-vous qui appeler si votre système géothermique tombe en panne ? Les ouvriers du bâtiment doivent-ils se former à la rénovation ?

Selon Green skills and innovation for inclusive growth, un peu de préparation permettrait de profiter des possibilités de diversification et d’amélioration de l’emploi offertes par la transition. Dans le prolongement de deux forums de l’OCDE sur le sujet, Green Skills fournit des données et analyses pour guider la transformation verte, en montrant comment une meilleure coordination des politiques environnementales, économiques et du travail peut réduire le déficit de compétences et optimiser la croissance de l’emploi. Cette analyse s’appuie sur le rapport de 2014 Greener Skills and Jobs, qui recommandait une triple approche : i) amélioration des compétences dans les secteurs peu touchés ; ii) préparation des établissement d’enseignement aux nouvelles compétences nécessaires en matière d’atténuation, d’éco-innovation ou d’énergie renouvelable ; et iii) reconversion, dans les secteurs très polluants qui seront particulièrement touchés par la transition bas carbone.

Avec la récente crise financière et économique, la « mise au vert » de l’emploi n’a pas été l’une des premières priorités des décideurs. L’étude montre que les emplois qualifiés des secteurs à forte intensité de carbone, ingénieur, électricien, analyste, ajusteur ou encore distributeur, pourront être largement transférés et adaptés aux secteurs énergétiques bas carbone. Il en ira de même pour les emplois moins qualifiés, moyennant des programmes de formation de base et de reclassement dans la production, le bâtiment et d’autres secteurs.

OCDE-Cedefop (2015), Green skills and innovation for inclusive growth, Éditions OCDE, http://dx.doi.org/10.1787/9789264239296-en

Voir aussi : OCDE /Cedefop (2014), Greener Skills and Jobs, Études de l'OCDE sur la croissance verte, Éditions OCDE, http://dx.doi.org/10.1787/9789264208704-en

©L'Observateur de l'OCDE n°304 novembre 2015