Observateur OCDE
Home
Menu
La Dame de fer se met au vert
tour eiffel, energie renouvelable, cop21, paris

L’un des objectifs majeurs de la rénovation du premier étage de la tour Eiffel, propriété de la Ville de Paris, était de répondre à une volonté forte de réduction de son empreinte écologique dans le cadre du Plan Climat de la Ville.

La rénovation du premier étage de la tour Eiffel a fait l’objet d’une démarche exemplaire en matière de développement durable, bien qu’il n’existe pas de référentiel « Haute qualité environnementale » pour le monument.

La société d’exploitation de la tour Eiffel a poursuivi son engagement pour le développement durable avec l’installation de deux éoliennes à axe vertical sur le monument en février 2015. Les deux éoliennes, de 7 mètres de haut sur 3 mètres d’envergure ont été installées à 127 mètres du sol, au niveau du deuxième étage, là où la prise au vent était optimale.

D’une capacité de production de 10 000 kWh par an, ces deux éoliennes permettent de couvrir l’équivalent de la consommation énergétique de la boutique du premier étage.

Par ailleurs, la position des vitrages a été revue dans chacun des pavillons du premier étage, sans altérer le confort visuel du panorama. Cette protection contre les « nuisances solaires » permet de réduire de plus de 25 % les apports thermiques en période estivale, et donc de réduire la facture énergétique liée à la climatisation. De plus, près de la totalité des éclairages de cet étage sont désormais de type LED.

La toiture du pavillon Ferrié a été équipée de panneaux solaires sur 10 m². Ceux-ci permettent de couvrir environ 50 % des besoins en eau chaude des deux pavillons, qui disposent également de pompes à chaleur pour assurer l’équilibre de la température. Le pavillon Ferrié dispose aussi d’un système de récupération des eaux pluviales qui alimente les sanitaires.

Enfin, depuis le 1er janvier 2015, dans le cadre du renouvellement de son marché de fourniture d’électricité, la tour Eiffel a choisi l’entreprise grenobloise GEG, pour alimenter le monument en énergie 100% renouvelable.

www.toureiffel.paris/  

©L'Observateur de l'OCDE n°301, Novembre 2015