Observateur OCDE
Home
Menu
Écarts de pauvreté

Est-on entrés dans le siècle de l’Asie ? La croissance et le progrès social y ont connu un essor enthousiasmant. Selon toutes les prévisions, ce dynamisme devrait se poursuivre au cours de cinq années à venir. Cependant, le Southeast Asian Economic Outlook 2013 fait apparaître une ombre au tableau : le continent doit s’attaquer à la pauvreté et à d’importants écarts de développement.

Comme le montre le graphique, les taux de pauvreté y ont énormément diminué depuis les années 90, mais restent alarmants, surtout par rapport au seuil généralement admis de 2 dollars par jour. En Chine, le taux de pauvreté avoisinait les 85 % en 1990, chutant sous les 30 % en 2008. Bien qu’élevé par rapport à la Malaisie (2,3 % en 2009) et la Thaïlande (4,6 %) par exemple, ce taux reste considérablement inférieur à celui du Cambodge, de l’Inde et de l’Indonésie.

Plus d’investissement réduira assurément encore la pauvreté, même si, selon le rapport, il importe également d’adopter des mesures spécifi ques dans ce domaine : valorisation des ressources humaines sur le marché du travail, élévation du niveau d’instruction, hausse des bas revenus, programmes de transfert d’argent, entre autres. Dans le cas des Philippines, où le recul de la pauvreté n’a pas été si prononcé au cours des 20 dernières années, les auteurs préconisent la création d’emplois et considèrent que le tourisme mondial y constitue un gisement à fort potentiel. 

Voir www.oecd.org/fr/dev/asie-pacifique/ 

Voir aussi www.oecd.org/developpement

©L’Observateur de l’OCDE n° 294, T1 2013