Observateur OCDE
Home
Menu
Les nouveaux enjeux de l’aide

Qu’est-ce que l’aide  au développement ?  En théorie, son  objectif est simple :  améliorer la vie des  plus pauvres de la  planète. En pratique,  elle recouvre des  activités multiples :  du creusement  d’un puits dans  un village reculé à de vastes stratégies  multilatérales pour lutter contre le sida. 

Il est donc difficile d’appréhender ce secteur  particulier des flux économiques mondiaux  dans sa globalité, et surtout d’en mesurer  l’efficacité. Or, de ce secteur dépendent  directement des millions de vies humaines.  Il est donc vital d’en clarifier les enjeux,  les évolutions et les effets. C’est ce à quoi  s’emploie De l’aide au développement : la  lutte mondiale contre la pauvreté, l’un des  derniers nés de la collection « Les  Essentiels de l’OCDE ».

Riche d’exemples concrets, d’explications  concises et de chiffres éloquents, cet ouvrage  destiné au grand public adopte également  une approche historique éclairante. Née  avec la reconstruction au sortir de la  Seconde guerre mondiale, l’aide publique au  développement (APD) prend un nouvel essor  en 2000 avec la formulation des Objectifs du  Millénaire pour le Développement (OMD).

Aujourd’hui, l’un des principaux débats sur  l’APD concerne son efficacité. L’ouvrage  rappelle les cinq principes de la  Déclaration de Paris sur l’efficacité de l’aide  (2005) : l’appropriation (chaque pays en  développement détermine ses objectifs de  développement et coordonne les activités),  l’alignement (clarté de l’aide et des moyens  envers les gouvernements et la société civile),  la prévisibilité de l’aide (planification à court,  moyen et long termes), l’harmonisation  (réduire la multiplicité des donneurs et la  fragmentation de l’aide), les résultats, et enfin  la responsabilité mutuelle (les deux parties  évaluent conjointement les progrès). Ces principes ont permis d’importants  progrès. En particulier la priorité accrue  accordée à la coopération plutôt qu’à  l’assistance, qui traduit un véritable  changement de mentalité. Quant aux  Objectifs du millénaire, si plusieurs d’entre  eux sont sans doute encore loin d’être atteints,  ils ont indéniablement contribué à accélérer  les efforts de réduction de la pauvreté.  

Mais la crise est passée par là. Les États  développés soumis à de sévères cures  d’austérité seront-ils capables de se  coordonner davantage pour accroître  l’efficacité de l’aide ? C’est l’objet du  Partenariat de Busan sur l’efficacité de  l’aide, lancé fin 2011. Il s’agit notamment  d’encourager les flux d’aide Sud-Sud, en  prenant acte du nouveau rôle des économies  émergentes. Celles-ci démontrent qu’un pays  peut sortir de la pauvreté, surtout s’il peut  fixer lui-même ses priorités.  

ISBN 9789264177888

Voir www.oecd.org/fr/cad/

©L’Observateur de l'OCDE N˚ 293 T4 2012