Observateur OCDE
Home
Menu
L’électricité en veille

Saviez-vous que vos appareils électroménagers consomment de l’électricité même quand vous les avez éteints ? Les affichages numériques, télécommandes et autres dispositifs courants qui fonctionnent même lorsque le poste de télévision, le four à micro-ondes, la radio ou le magnétoscope sont à l’arrêt, absorbent actuellement environ 10 % de la consommation d’électricité des ménages dans les pays de l’OCDE — soit l’équivalent d’une ampoule de 60 watts constamment allumée dans chaque logis.

Dans l’ensemble, cette consommation invisible représente 1,5 % de la consommation totale d’électricité dans la zone de l’OCDE et elle est à l’origine de 0,6 % des émissions de dioxyde de carbone des pays de l’OCDE, selon les estimations présentées dans un nouvel ouvrage de l’AIE intitulé Things That Go Blip in the Night : Standby Power and How to Limit It. De nombreux pays de l’OCDE ont certes lancé des programmes pour réduire la consommation d’électricité en mode veille des appareils les plus utilisés, comme les postes de télévision et les micro-ordinateurs, mais il est nécessaire d’en élargir le champ d’application pour couvrir d’autres produits dont la consommation énergétique en mode veille est souvent inutilement élevée. Selon cet ouvrage, un recours accru aux technologies existantes de maîtrise de la demande d’électricité permettrait de réduire de non moins de 75 % la consommation d’énergie en mode veille de certains appareils.