Observateur OCDE
Home
Menu
Chili : accélération progressive de la croissance

Petite économie ouverte fortement dépendante de ses exportations minières et agricoles, le Chili a été lourdement frappé par l’effondrement des échanges mondiaux et des prix des produits de base. La production a fortement reculé, et la croissance annuelle moyenne devrait être négative en 2009. Toutefois, une bonne partie de la baisse des prix du cuivre observée jusqu’à la fin de 2008 a été annulée, et le milieu d’année a marqué le creux de la vague de l’activité, grâce à des mesures substantielles de relance macroéconomique. La croissance devrait s’accélérer progressivement tout au long de 2010 et atteindre en 2011 un taux supérieur au potentiel.

Sans tergiverser, la banque centrale a abaissé les taux d’intérêt de 775 points de base depuis le début de l’année, et pris quelques mesures non classiques lorsque les taux directeurs sont tombés en juillet à 0,5 %. Le ministère des Finances a mis en oeuvre sans délai un plan de relance budgétaire bien ciblé. Ces mesures devraient disparaître graduellement si, comme prévu, le Chili s’engage sur la voie du retour à une solide croissance.

©L'Observateur de l'OCDE N° 276-277, décembre 2009-janvier 2010