Observateur OCDE
Home
Menu
Baisse de régime

Selon les estimations de l’OCDE, la demande mondiale d’électricité a diminué en 2009 pour la première fois depuis la fin de la Seconde guerre mondiale. La demande d’électricité a augmenté tout au long de la seconde moitié du XXème siècle, et a été à peine ralentie par les crises pétrolières des années 1970, le krach d’octobre 1987 et l’éclatement de la bulle Internet en 2000. Mais la crise de 2008 l’a fait baisser de 1,6 %, selon les chiffres de l’OCDE dérivés des dernières prévisions du FMI sur la croissance du PIB en 2009.

La demande d’électricité a baissé plus rapidement au cours du premier trimestre 2009, la consommation chutant de 4,7 % par rapport au premier trimestre 2008. La demande d’électricité de la zone OCDE a baissé d’environ 2,7 % au second trimestre. La demande s’est également affaiblie hors de la zone OCDE. En Chine, par exemple, la demande a dégringolé de 7,1 % au quatrième trimestre 2008, chutant encore de 4 % au premier trimestre 2009 et d’environ 0,6 % au deuxième trimestre. La croissance de la production d’électricité devrait chuter de manière spectaculaire en Russie, du fait de la diminution des revenus du gaz naturel et du pétrole, suivie d’une diminution de l’utilisation d’électricité dans la zone OCDE. Cette chute de la demande réduit le besoin d’augmenter la capacité de production et diminue l’investissement dans le secteur énergétique. D’autre part, les besoins en électricité sont couverts par des programmes moins onéreux, qui privilégient les technologies anciennes, comme le gaz naturel ou le charbon, plutôt que l’énergie nucléaire ou renouvelable, plus écologique mais aussi plus chère.


World Energy Outlook 2009, disponible sur www.oecd.org/librairie, ISBN 978-92-64-06130-9

©L'Observateur de l'OCDE N° 276-277, décembre 2009-janvier 2010