Observateur OCDE
Home
Menu
Espagne : échanges en baisse

Selon les prévisions, la production devrait reculer de 4,2 % en 2009, ce repli se ralentissant au fil des mois, et de 1 % en 2010. Le chômage atteindra environ 20 % en 2010 tandis que l'inflation reviendra aux alentours de zéro. On s'attend à un déficit des administrations publiques de 9,5 % du PIB en 2010.

La politique budgétaire devrait rester neutre en 2010. Les petits intermédiaires financiers en proie à des problèmes de solvabilité devraient pouvoir déposer leur bilan, ce qui limiterait le coût budgétaire des interventions. Les plans de soutien à la construction de logements sociaux devraient être arrêtés : l'aide aux ménages à faibles revenus devrait être apportée via des prestations en numéraire soumises à des critères de ressources et affectées aux coûts de logement. Les possibilités offertes aux caisses d'épargne pour se procurer des fonds propres auprès de sources externes privées devraient être étendues et les obstacles aux fusions devraient être levés.

Cliquez ici pour voir l'ensemble des articles de L'Observateur de l'OCDE sur l'Espagne

Voir aussi www.oecd.org/espagne

Vous pouvez commander les dernières Perspectives économiques sur www.oecd.org/librairie

©L'Observateur de l'OCDE, juillet 2009