Observateur OCDE
Home
Menu
Retour du pic fiscal ?

Le Danemark demeure le pays de l'OCDE où la fiscalité est la plus lourde, suivi de la Suède, tandis qu'elle est la plus basse au Mexique et en Turquie, selon les dernières Statistiques des recettes publiques. Au Danemark, le taux d'imposition par rapport au PIB s'est élevé à 48,9 % en 2007, contre 23,7 % en Turquie.

Dans l'ensemble, le taux de fiscalité moyen dans les 30 pays membres de l'OCDE - soit les recettes fiscales par rapport au PIB - est proche de son pic historique de 36 % en 2000. En 2006, le rapport fiscalité/PIB est passé à 35,9 %, un point de pourcentage de plus qu'en 2005.

Les derniers chiffres indiquent une augmentation continue des recettes issues de la fiscalité des entreprises, ayant atteint une moyenne de 3,9 % du PIB en 2006, contre 3,7% en 2005 et 3,6 % en 2000. Selon l'OCDE, cette hausse devrait être enrayée du fait du ralentissement économique, et certains pays revoient déjà à la baisse leurs prévisions de recettes fiscales issues du secteur financier.

En 2007, la fiscalité a augmenté dans 11 des 26 pays pour lesquels les chiffres provisoires sont disponibles, et a diminué dans 13 autres. La Hongrie a connu la plus forte hausse annuelle, passant de 37,1 % en 2006 à 39,3 % en 2007, et la plus importante baisse a eu lieu aux Pays-Bas, d'un niveau estimé à 39,3 % à 38 %.

©L'Observateur de l'OCDE n°269, octobre 2008