Observateur OCDE
Home
Menu
L’aide humanitaire augmente

L’aide au développement inclut l’assistance humanitaire aux victimes de famines, conflits et catastrophes naturelles. Ce type d’aide a augmenté depuis 2000, atteignant 6 à 7 % de l’aide publique au développement bilatérale totale en 2005, soit quelque 7,1 milliards de dollars (prix constants de 2005). Le premier flux massif d’aide humanitaire a eu lieu en réponse à la famine de 1985 en Ethiopie.

Un sursaut a eu lieu au début des années 1990 au moment des guerres civiles en Somalie, en ex-Yougoslavie et au Rwanda. Le pic d’aide de 1999 reflète des catastrophes naturelles et d’origine humaine : guerre du Kosovo d’une part, ouragan Mitch dans les Caraïbes et en Amérique Centrale en 1998 d’autre part. La forte augmentation qui a eu lieu depuis 2001 reflète l’aide humanitaire envers l’Afghanistan, l’Irak, les pays affectés par le tsunami de 2004, et plus récemment l’assistance au Darfour (Soudan).

L’aide humanitaire multilatérale et privée suit globalement la même tendance que l’aide humanitaire bilatérale, et représente environ la moitié de son montant. Cependant, il est difficile d’obtenir des chiffres précis, du fait de la multiplicité des organismes et des programmes impliqués.

Voir www.oecd.org/cad et www.oecd.org/developpement.

©L’Observateur de l’OCDE n°263, octobre 2007