Observateur OCDE
Home
Menu
Fonds de pension

Les fonds de pension se sont rapidement développés dans l’OCDE ces dix dernières années, passant de 5 900 à 15 600 milliards de dollars US, soit un taux de croissance composé de 10,2 % par an.

Selon la deuxième édition de la lettre d’information de l’OCDE, Pension Markets in Focus, le total des actifs des fonds de pension dans l’OCDE représentait 81,9 % du PIB en 2003 et 84,1 % en 2004. Cette hausse a notamment été entraînée par le marché américain. La Pologne, l’Espagne et la France ont aussi enregistré de fortes hausses, mais à partir d’un niveau plus bas.

Les plans professionnels ou liés à l’employeur constituent le principal type de système de pension capitalisé. Au Mexique, en Pologne et en République slovaque, les plans personnels obligatoires prédominent. 14 des pays de l’OCDE ont des systèmes de pension par capitalisation obligatoires ou quasi obligatoires.

Aux Pays-Bas et en Suède, ces systèmes couvrent environ 90 % de la population active, grâce aux conventions collectives. Dans les pays où ces systèmes sont facultatifs, 40 à 60 % de la population active est couverte dans 8 pays, et moins de 20 % dans les 9 autres. Les systèmes facultatifs sont les plus développés aux États-Unis, au Royaume-Uni et au Canada. Ils couvrent entre 40 et 60 % de la main d’oeuvre, mais ces systèmes étant matures, ils sont importants par rapport au PIB (voir graphique). En revanche, le système suédois, relativement neuf, assure une plus grande couverture mais ne représente que 12,7 % du PIB.

©L’Observateur de l’OCDE, n°254, mars 2006