Observateur OCDE
Home
Menu
Équilibrer la mondialisation

«La mondialisation, propulsée par la libéralisation du commerce et de l’investissement ainsi que par les rapides progrès technologiques, a permis d’assurer la prospérité et de réduire la pauvreté de millions de personnes au cours des dernières décennies.

Toutefois, nous savons désormais qu’il est impossible d’exploiter pleinement les avantages de la mondialisation sans un ensemble d’éléments comprenant une bonne gouvernance publique et privée ; des politiques visant à promouvoir une cohésion sociale et un ajustement structurel ; un meilleur accès à l’éducation ; des marchés financiers efficaces ; et des politiques de recherches, d’innovation et de développement saines. Les politiques jouent certes un rôle crucial mais leur mise en oeuvre est trop souvent contrariée par des considérations de politique intérieure.

Équilibrer ces éléments tout en promouvant la mondialisation et en assurant la prospérité nécessite un dialogue ouvert et constructif réunissant des représentants du secteur privé, de gouvernements, de la société civile et des syndicats. L’objectif du Forum de l’OCDE est de mieux appréhender les enjeux et de dégager un consensus quant aux politiques nécessaires et leur mise en oeuvre. La présence de ces parties prenantes, notamment des décideurs politiques responsables de la mise en oeuvre des politiques, constitue le cadre idéal pour aborder les questions d’économie politique liées à la mise en oeuvre des réformes.

Cette année a lieu la septième édition du forum annuel de l’OCDE qui est en outre le dernier forum de l’OCDE auquel je participerai en tant que Secrétaire général. Jusqu’ici, tous les Forums ont connu un grand succès et j’espère qu’il en sera de même pour les prochains. »

Cet article est le message de bienvenue du Forum 2006 sur www.oecd.org/forum2006-fr.

©L’Observateur de l’OCDE n° 255, mai 2006