Observateur OCDE
Home
Menu
Un nouvel âge atomique ?

En septembre 2005, la construction du premier réacteur nucléaire en Finlande depuis 30 ans a démarré. Ce réacteur de troisième génération sera le premier en Europe occidentale depuis 1991.

Est-ce le début d’une nouvelle expansion nucléaire ? Début 2005, il y avait 352 unités nucléaires en service, selon l’Agence pour l’énergie nucléaire de l’OCDE. Bien qu’il y ait sept unités de moins que l’année précédente, huit unités étaient en construction et 19 étaient en commande ferme. Toutes, sauf une, sont situées dans la région Pacifique de l’OCDE. Cependant, il est prévu de fermer onze unités d’ici les cinq prochaines années, dont six au Royaume-Uni, et d’autres en Allemagne. En 2004, les centrales nucléaires ont fourni 23,5 % des besoins en électricité par rapport aux 23 % de 2003. Bien que la capacité de production totale ait légèrement diminué, la capacité installée nucléaire a augmenté de presque 3 gigawatts (nets) par rapport à 2003.

En même temps, le prix de l’uranium, le combustible nucléaire, a explosé (voir n°249, mai 2005). Ceci est lié à des problèmes d’offre, et la production d’uranium naturel des pays de l’OCDE devrait être inférieure aux besoins de ces pays en 2005. Les importations, les stocks, et les ressources provenant du retraitement de combustible irradié et du réenrichissement d’uranium appauvri combleront la demande.

©L’Observateur de l’OCDE n° 251, septembre 2005