Observateur OCDE
Home
Menu
demographie,hongrie,katalin veresne novak
Des politiques familiales face aux enjeux démographiques

En Hongrie, les jeunes souhaitent avoir plus d’enfants, mais les préoccupations liées au logement et à la conciliation travail-vie privée semblent les freiner dans leurs projets. Le gouvernement a donc pris une série de mesures essentielles pour aider les familles à réaliser leurs rêves et pour faire face au vieillissement rapide de la population.

Mission possible

Tirant les leçons de la crise, la Hongrie veut créer un million de nouveaux emplois en dix ans. Objectif ambitieux, mais indispensable à la mise en oeuvre d'une réussite économique durable. Face à la volatilité des marchés financiers, il s'agit de miser sur les valeurs pérennes du captial humain et de la force de travail.

Hongrie : action macroéconomique restrictive

Après un net fléchissement en 2009, la croissance du PIB devrait reprendre progressivement en 2010 et avec plus de vigueur en 2011, par suite d’un raffermissement de la demande extérieure et d’un assouplissement des conditions de crédit. À moins d’une nouvelle vague de prodigalité budgétaire dans la perspective des élections de l’an prochain, le plan d’austérité prévu devrait brider la demande intérieure. Le taux de chômage marquera un sommet à plus de 10 % en 2010 avant de décroître légèrement. L’important écart de production et l’appréciation récente du taux de change ont tempéré les pressions inflationnistes, qui ne devraient pas se ranimer avant que la reprise ne s’accélère.

Une action macroéconomique restrictive conforme au programme du Fonds monétaire international et l’efficacité initiale des mesures de limitation de la croissance des dépenses ont redonné confiance aux investisseurs, renforcé le taux de change et permis de réduire à plusieurs reprises les taux d’intérêt depuis le milieu de 2009. La poursuite de la détente dépendra de la crédibilité du programme d’assainissement continu des finances publiques et de la situation sur les marchés financiers mondiaux. Afin de maintenir la confiance des investisseurs, le gouvernement doit absolument s’en tenir au cadre budgétaire à moyen terme adopté récemment et soutenir les efforts du nouveau conseil budgétaire.


©L'Observateur de l'OCDE N° 276-277, décembre 2009-janvier 2010