Observateur OCDE
Home
Menu

Déchets

La société de consommation dans laquelle nous vivons est aussi celle du « tout jetable ». L’Union européenne produira cette année environ 1,3 milliard de tonnes de déchets, soit quelque 3,5 tonnes de déchets solides pour chaque homme, femme et enfant. Les États-Unis traitent chaque jour 2 kg d’ordures ménagères par personne ; ce chiffre s’établit à 1,1 kg en Europe.

Dans les pays de l’OCDE, la production annuelle totale de déchets s’élève à plus d’une demi tonne par personne, dont seulement 16 % sont recyclés. Tout le reste, exceptés les 6 % transformés en compost, est mis en décharge ou incinéré.Le traitement des déchets, non seulement coûte cher, mais a également des effets préjudiciables sur l’environnement. Faire assumer aux producteurs de déchets une plus large part des coûts directs peut les inciter à réduire leur production et à recourir davantage au recyclage. Addressing the Economics of Waste réunit plusieurs études qui passent en revue les avantages et inconvénients du recyclage par rapport à la mise en décharge ou à l’incinération. Une analyse comparative réalisée par l’Agence danoise de protection de l’environnement sur le traitement des déchets en PVC révèle que la mise en décharge est la solution la plus économique, mais que son impact sur l’environnement est le plus difficile à mesurer ; dans le cas de l’incinération, les coûts de traitement et les coûts pour l’environnement s’avèrent en revanche plus élevés. Les solutions mixtes alliant incinération et mise en décharge sont quant à elles moins coûteuses que, par exemple, les procédés de traitement chimique.Cet ouvrage examine l’application d’instruments de type taxes et redevances et comment éviter les risques de dépôts sauvages qui s’y attachent en faisant payer à l’avance aux producteurs des « redevances d’élimination » correspondant au coût estimé du recyclage ultérieur de leurs produits. Cette démarche renvoie au principe de « responsabilité élargie des producteurs » qui veut que les producteurs, importateurs et distributeurs organisent la collecte et le recyclage d’objets usagés tels que les équipements électriques, les vieux pneus, les piles et batteries, etc. Certaines mesures imposent aux entreprises d’intégrer un certain pourcentage de matériaux recyclés dans les nouveaux produits mis sur le marché, mais il n’est pas dit que le rapport coût-avantages de ces mesures soit véritablement intéressant. La version électronique de cette publication est disponible sur www.oecd.org/bookshop. Rappelons cependant que, si commander un document en ligne permet de réaliser des économies de papier, le matériel utilisé pour envoyer et traiter votre commande risque de finir un jour dans une décharge de déchets toxiques.© L’Observateur de l’OCDE, N°242, Mars 2004