Observateur OCDE
Home
Menu

L’Ukraine et l’Égypte progressent

Le Groupe d’action financière sur le blanchiment de capitaux (GAFI), l’organisme international chargé de protéger le système financier mondial contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme, a retiré l’Ukraine et l’Égypte de sa liste des pays et territoires non coopératifs (PTNC), invoquant les progrès considérables qu’ont réalisés ces deux pays.

« Il est manifeste que la procédure des PTNC est efficace, et que les pays prennent des mesures significatives pour assainir leur système financier » a déclaré Claes Norgren, Président du GAFI, le 29 février après la réunion plénière du GAFI organisée à la suite de cette décision.Il ne reste désormais que sept pays sur la liste des PTNC : le Guatemala, les Îles Cook, l’Indonésie, le Myanmar, Nauru, le Nigeria et les Philippines. Les institutions financières dans les pays membres du GAFI sont invitées à porter une attention particulière vis-à-vis des activités et des transactions avec des personnes, notamment des entreprises ou des institutions financières, implantées dans ces PTNC. Le GAFI a par ailleurs salué les nouveaux progrès réalisés par plusieurs pays inscrits sur cette liste, en particulier le Guatemala qui a récemment intégré ses banques extraterritoriales dans le cadre de sa surveillance.Le GAFI s’est également félicité du succès qu’a rencontré le programme-pilote de 12 mois mené avec le FMI et la Banque mondiale, dans le cadre duquel ces deux institutions ont utilisé les recommandations du GAFI destinées à lutter contre le blanchiment des capitaux et le financement du terrorisme. •Le GAFI est un organisme intergouvernemental indépendant dont le secrétariat siège à l’OCDE.© L’Observateur de l’OCDE, N°242, Mars 2004