Observateur OCDE
Home
Menu

Énergie sans frontières

Cliquer pour agrandir

L’éclairage de votre séjour représente le summum du confort que procure la distribution d’énergie à domicile – mais saviez-vous que l’électricité qui alimente les lampes provient peut-être d’un autre pays ? La plupart du temps, nous ne pensons même pas à ces réseaux complexes qui nous permettent de nous éclairer et de nous chauffer en cas de coup de froid, ou de garder la climatisation pendant une vague de chaleur. Il faut un événement comme la grande panne d’électricité qui a frappé plus de 50 millions de personnes aux États-Unis et au Canada en août pour nous le rappeler.

Les échanges d’électricité sont pourtant considérables : les pays de l’OCDE ont importé au total 347 térawattheures (TWh) et exporté 336 TWh en 2002, d’après la dernière édition de la publication de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) Electricity Information (Données sur l’électricité). Les importants échanges d’électricité dans les pays européens de l’OCDE et en Amérique du Nord, progressent encore. Les importations en Amérique du Nord ont augmenté de 2,7 % entre 1990 et 2001, tandis que celles de la zone OCDE Europe se sont accrues de 3 %. Ces taux de croissance sont toutefois moins élevés que les moyennes enregistrées entre 1973 et 1990, qui ont atteint 4,5 % en Amérique du Nord et 6,9 % en Europe.Si les pays de l’OCDE sont des importateurs nets d’électricité, à hauteur de 11 TWh en 2002, les pays non membres de l’OCDE en sont des exportateurs nets, leur solde étant de 4,4 TWh. Mais le volume des échanges d’électricité de ces derniers est globalement inférieur à celui des pays de l’OCDE, dont les exportations ont représenté 158,3 TWh et les importations 153,9 TWh en 2002. © L’Observateur de l’OCDE, N°239, Septembre 2003